Fortinet et l’OTAN signent un accord de partenariat

C’est hier en milieu d’après-midi que l’un des leaders mondiaux du marché de la cybersécurité, le français Fortinet, a annoncé avoir signé un partenariat avec une grande institution mondiale, l’OTAN. L’objectif de cet accord est assurément d’optimiser la veille sur les cybermenaces.

Fortinet et l’OTAN, une « alliance » stratégique ?

Alors qu’au sein de l’OTAN, c’est l’agence NCI (NATO Communications and Information) qui est en charge de l’exploitation et de la défense des réseaux de l’institution, voilà que cette dernière multiplie les partenariats avec des entreprises privées.

Le dernier en date a été signé avec la société française Fortinet qui est basée à Sophia Antipolis. En effet, l’agence NCI souhaite profiter de l’expertise de l’entreprise spécialisée en cybersécurité pour optimiser sa veille sur les cybermenaces.

Comme l’a annoncé Koen Gisjbers, Directeur Général de l’agence NCI, « l’OTAN fait face à des menaces de cybersécurité à l’échelle mondiale ». L’agence NCI mise donc « sur le partage en amont d’informations sur les menaces et les vulnérabilités » pour faire face d’où l’idée de mettre en place des partenariats avec les leaders mondiaux de la cybersécurité.

Pour Michael Xie, fondateur de Fortinet, il est effectivement possible de « mieux lutter contre les menaces évoluées et maîtriser les risques actuels si plus d’organisations partagent leurs informations de veille ».

Les principaux axes de l’accord Fortinet – OTAN

Le partenariat signé entre l’OTAN et Fortinet vise à faciliter le partage des informations en particulier sur le sujet de la veille des cybermenaces. Mais celui-ci vise également à :

  • Renforcer la cyberdéfense de l’OTAN
  • Inciter les organisations publiques et privées à participer à des projets internationaux de défense intelligente
  • Mieux comprendre les risques de cybersécurité
  • Créer un support et efficace en cas d’incident dans le domaine de la cybersécurité
  • Exploiter les réalisations des entreprises privées
  • Améliorer la lutte contre les menaces de cyberattaque par le partage d’informations, d’expérience et d’expertise
No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*