Flash : une faille exploitée bientôt patchée !

flash

Faisant l’objet de patchs correctifs réguliers, le lecteur Flash est une nouvelle fois victime d’une vulnérabilité critique. Découverte il y a quelques heures seulement et affectant les versions Windows, Linux, Mac et Chrome OS du service d’Adobe, cette faille devrait selon toute vraisemblance faire l’objet d’un correctif dans les toutes prochaines heures.

Attention au lecteur Flash en ce début avril

A l’heure où les professionnels comme les particuliers accordent de plus en plus d’importance à leur sécurité informatique, il n’a échappé à personne que le lecteur Flash rencontrait quelques petits soucis en ce moment-même.

En effet, une faille critique, connue sous le nom CVE-2016-1019 affecte depuis quelques jours maintenant les versions 21.0.0.197 des versions du player et ce sur différents systèmes d’exploitation puisque Windows, Mac, Chrome OS et Linux sont concernés par cette vulnérabilité si on en croit un bulletin diffusé par la société Adobe.

La faille déjà exploitée sur certains systèmes d’exploitation

Si les équipes d’Adobe sont malheureusement habituées à ce que des failles soient identifiées dans le code du lecteur Flash, il est plus rare que ces dernières soient exploitées.

Cette fois-ci, selon divers experts, la faille est en tout cas bel et bien exploitée et ce principalement sur Windows XP et Windows 7. Or, un exploit réussi permettrait très probablement à un hacker de prendre le contrôle de la machine à distance après avoir préalablement causé un crash.

Chez Adobe, le problème est donc pris très au sérieux et toutes les équipes de la société américaine sont actuellement à l’œuvre pour proposer un patch correctif le plus rapidement possible. Selon diverses sources, celui-ci pourrait d’ailleurs être disponible dès demain.

Rappelons qu’Adobe ne cesse de travailler à l’amélioration de son lecteur Flash et que le nombre de patchs correctifs fournis par la société américaine depuis 20 ans est plus qu’impressionnant.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*