Firefox 46 : plus de sécurité pour le moteur Javascript

firefox

Il y a quelques heures seulement, Mozilla a dévoilé la version 46 de son célèbre navigateur, Firefox. Au rang des principales nouveautés, il est surtout possible de constater un renforcement de la sécurité qui affecte principalement le moteur Javascript.

Quand Firefox veut éviter l’exécution de code malveillant

Alors que le moteur Javascript de Firefox 46 permet de rendre plus rapide l’exécution du code Javascript présent sur les pages du web, les développeurs du navigateur ont rapidement pris conscience que celui-ci pouvait être exploité par des hackers pour exécuter du code malveillant à distance.

Aussi, sans réelle surprise, les développeurs de Mozilla Firefox 46 ont décidé d’ajouter une couche de sécurité supplémentaire. Celle-ci prend la forme d’un système de verrouillage en écriture du code traité par le compilateur JIT dédié au Javascript, bien évidemment lorsque le code n’a pas besoin d’être modifié !

Une dizaine de failles de sécurité également corrigées

Même si tous les regards se focalisent sur la sécurité renforcée autour du moteur Javascript du navigateur, il est bon de savoir que la version 46 de Firefox corrige également une grosse dizaine de failles de sécurité. Si aucune n’était critique, les développeurs ont toutefois eu raison de remédier à ces failles plutôt que de les laisser béantes.

Pour ceux qui utilisent le navigateur Firefox sur un terminal tournant sur Android, ils seront ravis de noter que la gestion des permissions a été revue. Désormais, des signatures électroniques sont nécessaires pour autoriser les extensions. Autrement dit, tous les plugins qui ne seront pas signés électroniquement par l’utilisateur ne seront plus du tout supportés par Firefox 46. Cette nouveauté bénéfique à la sécurité ne sera probablement pas du goût de tous mais elle a le mérite de prouver que les développeurs Mozilla veillent au confort d’utilisation des internautes. Et finalement, c’est probablement bien là l’essentiel !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*