Le FBI pourrait (enfin) casser le chiffrement de l’iPhone 5c

casser le chiffrement

Alors qu’Edward Snowden a récemment déclaré que le FBI disposait de tous les moyens pour casser le chiffrement de l’iPhone du terroriste de San Bernardino, il semblerait que les autorités américaines soient effectivement sur le point d’y parvenir. Voilà qui pourrait donc mettre un terme à la guerre juridique que se livre Apple et le FBI depuis plusieurs semaines.

Casser le chiffrement de l’iPhone 5C, une mission bientôt accomplie par le FBI ?

Depuis de longues semaines maintenant, le FBI demandait à Apple de lui livrer le logiciel de décryptage de son smartphone mais la marque à la pomme refusait catégoriquement arguant qu’une telle action pourrait remettre en cause la sécurité des données de plusieurs millions d’utilisateurs.

Aussi, alors que le FBI avait décidé de saisir la justice américaine pour contraindre Apple à collaborer, un coup de théâtre a eu lieu ces dernières heures. Eh oui, des parties extérieures au dossier ont semble-t-il décidé de venir en aide aux autorités américaines en suggérant différentes solutions permettant de casser le chiffrement de l’iPhone sans prendre le risque d’altérer son contenu.

Différents tests vont maintenant être effectués pour voir si les solutions proposées par ces tierces parties fonctionnent.

Vers la fin de la bataille judiciaire entre le FBI et Apple ?

Après plusieurs semaines de guerre ouverte entre le FBI et Apple, il est possible que tout prenne fin si toutefois les solutions proposées par les tierces parties permettent réellement de casser le chiffrement de l’iPhone 5C.

Bien que le FBI avait cherché des solutions pour parvenir seul à cet objectif, le document déposé pour lui auprès du terminal devrait être d’une grande aide puisqu’il devrait également confirmer ou infirmer ce que voulait réaliser les autorités américaines.

Il pourrait s’agir d’un clonage de la mémoire du smartphone qui permettrait ainsi de multiplier les tentatives de saisie de mots de passe à l’infini sans risquer de voir le contenu du téléphone s’autodétruire…

Une chose est pour l’heure certaine, une nouvelle réunion est prévue le 5 avril 2016 pour faire un point sur la situation du dossier. Si, d’ici là, le FBI a progressé dans sa mission, la bataille judiciaire contre Apple devrait prendre fin. Dans le cas contraire en revanche, la guerre pourrait reprendre de plus belle !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*