De faux nettoyeurs systèmes font plus d’un million de victimes

faux nettoyeurs systèmes

Alors que les cybermenaces sont toujours plus nombreuses et variées, voilà que Kaspersky Lab attire l’attention sur la multiplication des attaques menées via de faux nettoyeurs systèmes. Selon l’éditeur russe, ces derniers auraient déjà fait plus d’un million de victimes dans le monde. Inquiétant !

Des adwares cachés dans de faux nettoyeurs systèmes

Il y a quelques heures, un nouveau communiqué Kaspersky a mis en lumière le danger causé par les faux nettoyeurs système.

En effet, selon l’éditeur russe de solutions de sécurité, ces faux nettoyeurs système auraient fait plus de 1 400 000 victimes lors du premier semestre 2019, soit deux fois plus que durant la même période en 2018.

Il faut dire que cette cyberarnaque est bien ficelée puisque de nombreux utilisateurs, constatant des ralentissements sur leur machine, sont tentés de se tourner vers des outils permettant de réparer ces problèmes.

Or, c’est là que débutent les ennuis étant donné que de nombreux outils non légitimes circulent et ce sont généralement ces derniers qui sont promus sur nos écrans. Des messages d’alerte frauduleux aident d’ailleurs parfois l’utilisateur à franchir le pas.

Seulement, une fois les faux nettoyeurs systèmes téléchargés, pas grand-chose de nouveau pour votre machine si ce n’est qu’elle embarque désormais un adware et que votre écran va être inondé de publicités… dans les meilleurs cas !

Des cyberattaques plus violentes encore…

Si l’infection par un adware caché dans de faux nettoyeurs systèmes est fréquente, les cybercriminels vont désormais plus loin.

Eh oui, leur mode opératoire a évolué puisqu’ils utilisent maintenant ces faux outils pour diffuser malwares ou ransomwares comme l’explique Artemiy Ovchinnikov, un chercheur en sécurité de Kaspersky. Celui-ci précise : « Déguisés en logiciels légitimes, ces outils gagnent facilement la confiance des utilisateurs qui hésitent moins à payer qu’ils ne le font lorsqu’ils sont touchés par une menace qui bloque l’écran avec un message d’alerte anxiogène, par exemple. »

Autrement dit, soyez méfiant et ne téléchargez pas un programme avant de vous être renseigné dessus au préalable.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*