Faille de sécurité dans les processeurs Intel : le correctif est disponible

processeurs Intel

Alors qu’une importante faille de sécurité a été découverte ces dernières heures dans plusieurs des processeurs Intel, voilà que l’US-CERT a lancé une alerte afin d’éviter les entreprises à appliquer rapidement le correctif. La menace liée au défaut de sécurité est prise très au sérieux outre-Atlantique.

Une faille de sécurité découverte dans le Management Unit des processeurs Intel

A l’heure où 8 familles de processeurs Intel sont affectées par des failles de sécurité, les autorités américaines ont souhaité réagir. Ainsi, le ministère de la Sécurité Intérieure comme l’US-CERT ont alerté les entreprises quant à la menace de piratage à laquelle elles font face si elles utilisent des ordinateurs dotés de ces processeurs.

Il faut dire que la plateforme de gestion Management Unit impactée par la faille de sécurité est celle qui permet de prendre le contrôle des PC à distance puisqu’elle est habituellement dédiée à la maintenance.

Autrement dit, les pirates pourraient n’avoir aucune difficulté pour prendre le contrôle de PC à distance et exécuter du code arbitraire et des élévations de privilège ce qui pourrait leur offrir un accès à la mémoire, au réseau ou au clavier et leur donner la possibilité d’installer tout type de malwares sur les machines.

Un correctif à installer de toute urgence pour éviter tout problème

Alors que de nombreux processeurs Intel sont visés par cette menace – les gammes Xeon et Celeron utilisés principalement sur les ordinateurs Dell, HP et Lenovo – il est important de prendre cette menace au sérieux.

Cela signifie donc que les entreprises concernées par ce risque sont invitées à télécharger au plus vite le correctif proposé par Intel et permettant de mettre à jour le firmware du Management Unit.

Bien que l’exploitation de la faille soit complexe et probablement pas à la portée de n’importe quel pirate, l’application du correctif est la seule solution pour parfaitement sécuriser ses ordinateurs comme l’a rappelé l’US-CERT.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*