Faille de sécurité dans Chrome : Microsoft tient sa revanche

faille de sécurité dans chrome

Alors que le torchon brûle depuis de très longs mois entre Google et Microsoft, la première entreprise citée ayant souvent identifié des problèmes de sécurité dans les produits de la seconde, voilà que les rôles s’inversent. Les équipes du géant américain du logiciel ont effectivement détecté une faille de sécurité dans Chrome.

Microsoft dénonce une faille de sécurité dans Chrome dans les règles de l’art

Au début du mois de septembre, les équipes de Microsoft ont décelé une faille de sécurité dans Chrome.

Aussi, afin de copier les pratiques de Google, Microsoft a désiré divulguer l’existence de la faille observée. Seulement voilà, la firme de Redmond a choisi de faire cela dans les règles de l’art.

Comme s’il s’agissait d’une main tendue à son concurrent, la firme de Redmond a pris soin de contacter dès le 14 septembre 2017 Google afin de l’informer de la découverte de la faille de sécurité dans Chrome. Ainsi, l’entreprise de Mountain View a pu rapidement (sous 4 jours précisément) apporter un patch correctif à son navigateur Internet. Microsoft n’a, pour sa part, révélé publiquement sur son propre blog la faille de sécurité dans Chrome il n’y a que quelques jours.

Une pratique bien différente des agissements de Google

Si Microsoft a agi dans les règles de l’art, c’est aussi pour faire comprendre à Google que ses agissements ne sont pas corrects.

En effet, la firme de Mountain View a mis en place le « Projet Zero » qui vise à déceler les failles de sécurité dans les produits des concurrents mais aussi à les divulguer publiquement sous 90 jours, que l’entreprise en question ait eu le temps de corriger ou non le problème.

A ce petit jeu, Microsoft s’est fait avoir à plusieurs reprises par son concurrent et il n’a toujours pas digéré de voir certaines failles sur ces produits rendues public avant qu’il n’ait eu le temps d’apporter un correctif.

Aussi, Google pourrait être bien inspiré de changer ses manières de faire en prenant exemple sur Microsoft. C’est probablement ainsi que les deux entreprises pourront enfin enterrer la hache de guerre.

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*