Facebook veut accentuer sa lutte contre le piratage

facebook

Alors qu’un chercheur indien a récemment découvert une faille qui aurait pu remettre en cause la sécurité de plusieurs millions de comptes Facebook, voilà que le célèbre réseau social entend améliorer son dispositif de sécurité. Ainsi, les utilisateurs pourraient être averties dès lors que Facebook détecte une connexion lui paraissant anormale.

Facebook veut alerter les utilisateurs en cas de piratage

Bien conscientes que le vol de l’identité numérique des utilisateurs est un problème qui ne cesse de prendre de l’ampleur, le réseau social teste depuis quelques semaines une nouvelle fonctionnalité.

En effet, parce que le vol d’identité est souvent à l’origine du harcèlement rencontré principalement par des femmes sur les réseaux sociaux, Facebook a décidé d’agir. Ainsi, dès lors que l’entreprise américaine suspecte une utilisation frauduleuse d’un compte, elle s’engage à en alerter le titulaire. Ce dernier pourra alors confirmer ou infirmer que la connexion au compte était « normale » ou « anormale ».

Si la connexion est « anormale », le véritable titulaire du compte sera invité à modifier l’adresse mail ou le mot de passe permettant de déverrouiller l’accès.

Testée depuis novembre 2015, cette fonctionnalité pourrait assurément améliorer l’expérience d’utilisation de Facebook. Reste toutefois à savoir si l’expérimentation aura porté ses fruits ou non…

Facebook à l’écoute des préoccupations des utilisateurs

Alors que Facebook a fait l’actualité il y a quelques heures avec un nouvel algorithme qui ne fait pas que heureux, le réseau social entendu aussi montrer qu’il est à l’écoute de ses utilisateurs mais aussi du grand public.

Souvent accusé d’être à la base du harcèlement de certains individus, Facebook a rappelé à plusieurs reprises qu’il faisait le nécessaire pour que ces problèmes soient éradiqués mais que la lutte serait de longue haleine.

Avec son alerte en cas de piratage, le réseau social devrait parvenir à réduire le nombre de vol d’identité numérique et donc de personnes potentiellement harcelées. Un bon début assurément…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*