Facebook lance un programme Data Abuse Bounty

data abuse bounty

En fin de semaine passée, Facebook a surpris tout son monde en annonçant publiquement le lancement d’un programme baptisé « Data Abuse Bounty ». Reprenant le principe des programmes bug bounty, il a vocation à encourager les internautes à dénoncer les abus sur les données personnelles constatés sur les applications tierces du réseau social.

Facebook, un vilain petit canard bientôt transformé en cygne ?

Quelques semaines seulement après la révélation du scandale Cambridge Analytica – les données de plus de 87 millions de membres du célèbre réseau social ont été exploités grâce à une application demandant aux internautes de remplir des questionnaires – Facebook a décidé d’agir.

Eh oui, c’est après son grand oral devant le Sénat américain que Mark Zuckerberg, PDG et fondateur de Facebook, a pris le temps de dévoiler une initiative plutôt originale qui tend à montrer que Facebook a décidé de changer.

Si plusieurs mesures ont été annoncées pour limiter l’accès aux données personnelles des utilisateurs sur les applications tierces, Facebook a aussi lancé ce qu’il a appelé le programme Data Abuse Bounty.

Reprenant les grandes lignes de son programme de bug bounty qui consiste à découvrir et résoudre les problèmes de sécurité, le Data Abuse Bounty devrait permettre de découvrir et de résoudre les abus de données.

Un Data Abuse Bounty avec des primes jusqu’à 40 000$

Avec son Data Abuse Bounty, Facebook va donc récompenser celles et ceux qui vont mettre la main sur des applications de la plateforme Facebook qui « recueille et transfère les données des individus à une autre partie et ce afin d’être vendues, volées ou bien utilisées dans le cadre d’escroqueries ou de projets d’influence politique ».

Les découvreurs seront d’ailleurs bien récompensés puisque les primes offertes par le géant américain iront jusqu’à 40 000 dollars. Toutefois, tout abus de données découvert ne sera pas récompensé d’un tel montant puisque tout dépendra de la criticité de la trouvaille réalisée.

Même s’il est évident qu’il y a énormément de communication derrière ce programme Data Abuse County, l’initiative est pertinente. Reste maintenant à voir si elle portera ses fruits et permettra de réellement éliminer des abus de données.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*