Facebook intégrerait un code dans les photos pour les traquer

code informatique facebook

Il ne passe décidément plus une semaine sans que Facebook soit au cœur de l’actualité. Or, une fois de plus, le réseau social créé par Mark Zuckerberg fait parler de lui en négatif. Un chercheur en sécurité australien, Edin Jusupovic, l’accuse d’intégrer un code aux photos qui y sont postées, et ce afin de les traquer même en dehors du réseau.

Les photos hébergées sur Facebook traquées grâce à un code  ?

C’est via Twitter qu’Edin Jusupovic a fait annonce qui va faire grand bruit dans la Silicon Valley : Facebook intégrerait un code à l’ensemble des photos hébergées sur le réseau social.

Pour ce faire, la société américaine aurait recours à une technique qui est tout sauf nouvelle étant donné qu’elle a été développée dès les années 1970 par l’IPTC (International Press Telecommunications Council). À l’époque, son objectif était d’aider à y voir plus clair dans les droits d’auteur.

Si Facebook a eu recours à cette technique, ses intentions sont beaucoup moins louables puisque l’intégration d’un « tampon numérique » tel que l’évoquent nos confrères de L’Express n’a aucun autre objectif que de pouvoir suivre la photo. Le réseau social pourrait donc savoir avec précision qui met en ligne une photo, qui la partage avec qui et par quel moyen.

Ce qui est d’autant plus inquiétant, c’est que le code intégré, s’il n’est pas retiré, est opérationnel même lorsque la photo sort du réseau social. Ainsi, si elle est repostée sur un autre site Internet, Facebook aura la possibilité de continuer de la traquer.

À l’heure où les questions liées à la protection de la vie privée sont prises de plus en plus au sérieux, il est évident que Facebook ne va pas se faire que des amis… ni d’ailleurs améliorer son image !

Un ciblage publicitaire amélioré grâce à ses données de suivi ?

Depuis plusieurs années maintenant, certains experts en sécurité suspectaient Facebook d’adopter des techniques douteuses pour capter toujours plus de données sur ses utilisateurs mais personne n’avait jusque-là trop avancé dans les accusations.

Edin Jusupovic a lui décidé de partager l’information au grand public mais aussi ses inquiétudes car il estime qu’il y a là une sérieuse atteinte à la vie privée.

Eh oui, les données de suivi sont assurément utilisées par Facebook afin d’améliorer encore son ciblage publicitaire. En effet, l’identification des liens entre les utilisateurs pourrait permettre d’affiner un peu plus encore ce ciblage.

Tout juste peut-on se demander jusqu’où est prêt à aller le réseau social pour collecter des données sur ses utilisateurs ?

No votes yet.
Please wait...

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Facebook intégrerait un code dans les photos pour les traquer | Raimanet

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.