F-Secure propose gratuitement Quad9, un service DNS sécurisé !

Quad9

Parce que le phishing ou les ransomwares ont le vent en poupe sur la Toile, le laboratoire F-Secure s’est associé à la Global Cyber Alliance pour mener la lutte contre les adresses URL malveillantes. A cet effet, il met à la disposition gratuite des particuliers et des professionnels un service DNS sécurisé baptisé Quad9.

Quad9 ou comment traiter le problème des sites malveillants à la racine

Alors que le phishing mais aussi les ransomwares font chaque année de nombreuses victimes, F-Secure a dévoilé la semaine passée un service DNS gratuit, Quad9, qui a vocation à empêcher les internautes de pouvoir consulter certains sites considérés comme malveillants.

En effet, puisque le DNS fait office de traducteur des noms de domaine en adresses IP, il doit être possible d’éviter que les internautes se connectent à certains sites en intervenant dessus. Voilà en tout cas la génèse du projet Quad9 de F-Secure.

Le laboratoire finlandais a en quelque sorte décidé de prendre le problème à la racine et met donc à disposition gratuitement un service DNS fonctionnant « comme les services DNS classiques mais qui intègre une protection contre les domaines malveillants ».

Cette protection prend la forme d’un filtrage des URL malveillantes sur la base d’une liste noire de site établie par F-Secure et ses partenaires. Ainsi, si l’utilisateur du service Quad9 tente de se connecter à une URL malveillante, la conversion en adresse IP ne sera pas réalisée et l’internaute sera protégé de tout risque d’infection de sa machine.

Quad9, une solution pour sécuriser les objets connectés ?

Quelques jours seulement après qu’une étude ait montré que les objets connectés ne séduisaient pas les Européens en particulier parce que ces derniers émettraient des doutes quant à leur sécurité, Quad9 est un service qui pourrait s’avérer fort utile pour les fabricants d’objets connectés.

En effet, en intégrant ce service à leurs créations, ils éviteraient qu’ils puissent servir à construire des botnets capables de mener des attaques dévastatrices.

Reste maintenant à savoir si les fabricants sont prêts à consacrer un peu de temps à la sécurisation de leurs produits ou s’ils préfèrent inonder le marché rapidement quitte à mettre en danger les utilisateurs…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*