Everykey ou quand la gestion des mots de passe devient simple

Parce que se souvenir de tous ses mots de passe tient parfois de l’impossible, de nombreuses solutions sont proposées pour vous aider à les gérer. L’une d’elles a tout particulièrement retenu notre attention. Il s’agit du bracelet connecté Everykey. Présentation…

Everykey, le bracelet Bluetooth qui déverrouille tous vos accès

A l’heure où les mots de passe comptent parmi les dispositifs les plus sûrs pour sécuriser nos comptes, la multiplication de ces derniers créé parfois quelques maux de tête si bien que certains passwords sont parfois trop simples.

Aussi, nombreuses sont les entreprises qui cherchent à résoudre ce problème. Si LastPass ou Dashlane ont développé des gestionnaires de mots de passe, d’autres ont misé sur les technologies biométriques pour que l’utilisateur puisse se connecter simplement.

Mais la start up américaine Everykey est allée encore plus loin en proposant un bracelet Bluetooth capable de déverrouiller tous vos accès qu’ils concernent un smartphone, un ordinateur, un site Internet, un système de paiement ou bien n’importe quel objet connecté.

Avec un simple bracelet, vous pourrez donc avoir accès à tous vos comptes. Intéressant, non ?

everykey

Comment fonctionne le bracelet Everykey ?

En réalite, Everykey a un fonctionnement on ne peut plus simple étant donné qu’il suffit à l’utilisatEUR d’installer une application sur le matériel qu’il souhaite déverrouiller pour que tout soit opérationnel.

Cette installation réalisée, il faudra effectivement seulement connecter le bracelet à l’objet à déverrouiller. Dès lors qu’il est situé à moins de 3 mètres d’un objet, le bracelet émet un signal Bluetooth 4.0 chiffré en AES-128 bits. Dès que le signal est reçu par l’objet, celui-ci désactive la procédure d’authentification et l’utilisateur a la possibilité de se loguer sans saisir de mot de passe.

Concernant les accès aux sites web, la donne est légèrement différente puisque Everykey va stocker les identifiants des sites web sous forme chiffrée. L’utilisateur installera alors une extension de navigateur qui sera apte à rapatrier la base de données qui sera déchiffrée par le signal Bluetooth pour donner un accès direct au site concerné.

Proposé au prix de 165 dollars dès le mois de mars 2016, ce bracelet semble promis au succès d’autant que son dispositif de sécurité semble au point puisque seule l’application associée devrait pouvoir « interpréter » les signaux Bluetooth.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*