Entreprises : un malware inconnu téléchargé toutes les 4 secondes

malware

Il y a quelques jours, les chercheurs en sécurité de la société Check Point ont publié les résultats d’une étude qu’ils ont consacré aux téléchargements de malware dans le monde de l’entreprise. Les données qu’ils dévoilent sont ahurissantes et rappellent combien les mauvaises pratiques des employés peuvent s’avérer gravissimes pour les sociétés.

Les téléchargements de malware par les entreprises explosent

Dans le rapport de sécurité que Check Point a dévoilé il y a peu, une donnée ne trompe pas, celle de l’augmentation du nombre de téléchargements de logiciels malveillants dans les entreprises.

En effet, les téléchargements de malware ont vu leur nombre être multiplié par 9 ce qui s’avère être tout simplement considérable quand on sait que les solutions de sécurité sont de plus en plus présentes dans les entreprises.

Seulement voilà, les pirates rivalisent d’ingéniosité et créent sans cesse de nouveaux malwares – le spamming est déjà très important – ce qui explique très certainement qu’un nouveau malware soit téléchargé toutes les 4 secondes par les salariés.

Pour autant, le fait que certains logiciels malveillants soient inconnus ne permet pas de tout justifier puisque les malwares connus passent aussi à travers les mailles du filet. En moyenne, ils infecteraient une nouvelle entreprise toutes les 81 secondes.

Le comportement des employés mis en cause

Alors que les malwares peuvent avoir différents objectifs (espionnage industriel, vol ou destruction de données à distance, détérioration de l’image), il existe véritablement des moyens de se prémunir contre leurs effets.

Eh oui, en premier lieu, il est important de sensibiliser les équipes aux bonnes pratiques en matière de cybersécurité. Il est effectivement anormal que des virus puissent infecter les systèmes des entreprises pour la simple et bonne raison qu’un employé a téléchargé, sans se montrer méfiant, un logiciel malveillant.

Ensuite, il est également judicieux de se doter de solutions de sécurité capables de réduire au maximum les possibilités d’intrusion dans les systèmes de l’entreprise.

Enfin, il est conseillé pour les sociétés d’opter pour des protections post-infections permettant de limiter l’impact des malwares passés à travers les mailles du filet.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*