Ennetcom contraint de fermer ses serveurs

Alors que les solutions de messagerie chiffrée sont de plus en plus nombreuses – Viber ayant récemment annoncé la mise en place du chiffrement intégral à son tour – voilà qu’un fournisseur vient de se voir contraint de fermer ses serveurs. La société Ennetcom, dont les serveurs sont basés au Canada, fait effectivement l’objet d’une enquête menée depuis les Pays-Bas.

Ennetcom accusée de complicité d’activités illégales et de blanchiment d’argent

Depuis de longues semaines, les services de renseignements néerlandais cherchaient à faire tomber la société Ennetcom qu’ils accusent de complicité d’activités illégales et de blanchiment d’argent. Eh bien, ils ont fini par atteindre leur objectif puisque les serveurs de l’entreprise néerlandaise ont été fermés il y a quelques heures seulement.

Fort de plus de 19 000 clients, le service de communications Ennetcom aura donc fini par être mis à mal. Il faut dire que, comme l’a révélé Wikileaks, les autorités néerlandaises n’ont pas hésité à faire appel aux experts de la Hacking Team pour contraindre le fournisseur à « suspendre toutes ses opérations et services ».

Il semblerait que de son côté, le fournisseur néerlandais s’estime victime d’acharnement et qu’il se considère seulement comme « un fervent défenseur des libertés privées ».

Une enquête qui prend une dimension internationale

Alors que l’enquête aurait pu rester à l’échelon national, elle a pris une dimension internationale puisque les autorités néerlandaises ont dû collaborer avec la police de Toronto pour accéder aux serveurs d’Ennetcom, ces derniers étant implantés au Canada.

Utilisés pour le trafic des données chiffrées, les serveurs canadiens vont faire l’objet d’une perquisition, les autorités souhaitant connaître le réel rôle joué par le fournisseur dans les activités illégales qui ont été organisées en utilisant le service de messagerie.

Rappelons que dans le cadre de son activité, Ennetcom vend des smartphones BlackBerry sécurisés et que l’enquête s’intéresse aussi à la fourniture de ce matériel à des fins malveillantes.

No votes yet.
Please wait...

1 commentaire sur Ennetcom contraint de fermer ses serveurs

  1. Les pays bas un pays démocratique ou on est tous libre entre en affaire avec hacking team!Moi qui croyait que les clients de hacking team étaient que des dictateurs sanguinaires.

    No votes yet.
    Please wait...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*