Elections américaines : des attaques informatiques redoutées ?

élections américaines

Alors que les élections américaines se dérouleront en fin d’année et qu’il sera question pour la population de choisir qui d’Hilary Clinton ou de Donald Trump succèdera à Barack Obama, le FBI est sur le qui-vive. Les autorités américaines redoutent les piratages informatiques, deux Etats ayant connu pareille mésaventure au cours des derniers mois.

Le FBI émet un bulletin d’alerte sécurité

L’approche des élections américaines semble faire monter le stress dans les rangs du FBI. Ce dernier a effectivement lancé un bulletin d’alerte à destination des Etats afin que ces derniers veillent de près aux systèmes de gestion des listes électorales.

Dernièrement, l’Illinois et l’Arizona ont été victimes d’attaques informatiques et le FBI semble redouter qu’elles ne soient que des prémices à des actions plus importantes menées durant les élections américaines.

A ce jour, l’enquête avance d’ailleurs au sujet des attaques menées contre les deux Etats cités quelques lignes plus haut et huit adresses IP ayant servi aux attaques ont été isolées, l’une d’entre elles apparaissant même dans les deux dossiers laissant penser que les mêmes personnes se trouvent derrière les deux attaques.

Après l’Illinois et l’Arizona, quel Etat piraté durant les élections américaines  ?

Alors que le département de la sécurité intérieure américain a argumenté pour un classement des systèmes électoraux des Etats en tant qu’infrastructures critiques, les Etats refusent pour l’heure d’entendre parler d’une telle action par peur de perdre le contrôle.

En mai 2016, un piratage a été observé en Arizona mais ce dernier n’aurait pas eu l’ampleur espérée. Selon les spécialistes, il aurait pu être conduit depuis la machine d’un agent ce qui explique que seules des données relatives aux électeurs d’un conté auraient été dérobées.

En Illinois, c’est en juin qu’un piratage a eu lieu. Celui-ci aurait des conséquences bien plus importantes si on en croit les enquêteurs puisque les données relatives à 200 000 électeurs américains seraient tombées entre les mains des pirates. Une dernière piqûre de rappel en vue des élections américaines.

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*