Eleanor, nouvelle menace sur la planète Mac

eleanor

Alors que beaucoup d’utilisateurs de Mac se montrent parfois négligents en matière de sécurité, les équipes de BitDefender ont détecté un nouveau backdoor baptisé Eleanor qui ciblent les Mac et qui peut causer d’importants dégâts sur les machines. En effet, il offre la possibilité aux pirates de prendre le contrôle d’une machine à distance.

Le backdoor Eleanor à l’assaut des Mac

Comme souvent, c’est l’éditeur BitDefender qui a identifié la nouvelle menace qui pèse sur les Mac. Eh oui, même si les dangers sont généralement moindres sur Mac que sur PC, voilà que ceux qui ont choisi les ordinateurs d’Apple doivent se montrer vigilants.

En effet, dès lors que ce backdoor silencieux est parvenu à infecter une machine, il a la capacité de permettre à un attaquant de prendre le contrôle du Mac à distance. Ainsi, les hackers peuvent s’en servir pour voler des données présentes sur la machine piratée, télécharger des applis frauduleuses ou même pour détourner la webcam, une pratique de plus en plus courante.

Reste que l’infection du Mac ne se produit pas toute seule et qu’elle est l’une des conséquences du téléchargement de l’application malveillante Easy Doc Converter. En effet, lors du démarrage d’OS X, cette appli va installer sur le Mac trois composantes : un service Tor, un service web capable de faire tourner PHP et un logiciel dédié. Autrement dit le matériel indispensable pour que s’installe, sur Mac, un backdoor silencieux comme Eleanor.

L’intégralité des Mac concernée par Eleanor ?

Si BitDefender a tenu à alerter sur sa découverte, il semblerait tout de même que tous les Mac ne soient pas tous concernés par cette menace.

En effet, parce que le logiciel Easy Doc Converter n’est pas signé numériquement avec un certificat approuvé par Apple, les risques d’infection sont réduits. D’ailleurs, la marque à la pomme a tenu à le préciser en rappelant que tous les Mac dotés de la protection Gatekeeper n’avaient rien à craindre.

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*