DVD piratés : problème toujours pris très au sérieux en Angleterre

DVD piratés

Quelques jours après que l’industrie cinématographique néerlandaise ait annoncé sa volonté d’attaquer l’Etat en justice aux Pays-Bas arguant que ce dernier était à l’origine du grand nombre de piratages de films, l’Angleterre a montré que, dans le même domaine, elle ne faisait pas dans la demi-mesure en condamnant à 2 ans de prison un vendeur de DVD piratés.

Les pirates « old-school » n’ont pas disparu

A l’heure où la majorité des personnes a adopté le streaming et où les pirates contournent les sites Internet des institutions, Adeel Arshad est ce que l’on pourrait appeler un pirate « old-school ».

En effet, au cours des dernières années, ce pirate d’un autre temps a revendu via la plateforme eBay plus de 2000 DVD piratés, majoritairement des séries à succès telles Breaking Bad, Esprits Criminels, NCIS ou encore Game of Thrones.

Mais le pirate est, un jour, tombé sur un mauvais client qui, non content de pouvoir profiter de ses séries gratuitement, a également décidé de le dénoncer aux autorités britanniques qui se sont alors empressés de perquisitionner à son domicile. Ils ont alors découvert une machine à affranchir mais surtout un stock de DVD piratés dont la valeur est estimée à environ 50 000€.

2 ans de prison pour avoir vendu des DVD piratés

La semaine passée, la Crown Court de Southwalk était invitée à se prononcer sur cette affaire et a jugé Adeel Arshad, ce dernier s’étant montré coupable d’une atteinte au droit d’auteur.

Et la justice anglaise n’y est pas allée avec le dos de la cuillère puisqu’elle a condamné l’homme de 30 ans à une peine de prison de 2 ans ferme. Pour l’heure, l’individu est en fuite après avoir profité de sa liberté contrôlée pour se soustraire à la justice britannique.

En attendant, tout son matériel a été détruit, une symbolique qui aurait peut-être suffi à envoyer un message fort que l’Angleterre luttait encore et toujours contre le problème des DVD piratés.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*