Un réseau de distributeurs automatiques piraté en Thaïlande

thaïlande

Il y a quelques heures, les autorités thaïlandaises ont annoncé que 12 millions de Baht, soit 350 000 dollars, avaient été dérobés en hackant quelques 21 distributeurs automatiques. Mais la menace est bien plus importante puisque la Banque Centrale thaïlandaise a émis un avertissement envers toutes les banques commerciales de Thaïlande pour faire savoir que près de 10 000 distributeurs automatiques faisaient face à des failles de sécurité…

Une fermeture massive de distributeurs automatiques

Alors que rien n’avait filtré jusqu’à ce jour, The Hacker News révèle que 12 millions de Baht ont été volés entre le 1er et le 8 août 2016 et ce en piratant pas moins de 21 distributeurs automatiques localisés dans les provinces de Bangkok, Phuket, Chumphon, Prachuap Khiri Kan, Phetchaburi et Surat Thani.

Œuvre de criminels originaires de l’Est de l’Europe, ce piratage a conduit la Government Savings Bank (GSB) à faire fermer plus de 3 000 distributeurs automatiques. Et ce n’est qu’un début puisque 10 000 autres appareils seraient peu fiables.

Des cartes contenant un logiciel malveillant pour hacker des distributeurs en Thaïlande

Afin de réaliser le coup parfait, le groupe de criminels derrière ce vaste piratage a eu recours à des cartes contenant un logiciel malveillant qui, insérée dans un distributeur, permettait de retirer jusqu’à 40 000 Baht par transaction.

Désormais, place à une enquête qui semble avancer vite en Thaïlande. Le Président de la GSB a d’ailleurs annoncé que des suspects avaient d’ores et déjà été identifiés grâce aux caméras de vidéosurveillance.

En parallèle, il a tenu à rassurer les populations locales en expliquant que l’argent dérobé ne provenait pas des comptes des clients mais bien des réserves de la banque puisque le logiciel malveillant imposait le retrait d’une somme d’argent sans que cette dernière ne se traduise par une écriture sur un quelconque compte bancaire.

Ce type de piratage est en tout cas très à la mode, une organisation cybercriminelle ayant opéré au Japon quelques mois plus tôt, et rappelle combien il est essentiel que le parc de distributeurs automatiques soit tenu à jour en matière de sécurité.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.