La cybersécurité, nouvelle priorité des constructeurs autos ?

cybersécurité

Quelques jours seulement après le terrible attentat de Nice qui a fait quelques 84 victimes, les constructeurs automobiles doivent faire face à la crainte, de plus en plus importante, des particuliers qui redoutent que des voitures autonomes ne puissent être utilisées comme projectile contre des civils. Suffisant pour que la cybersécurité devienne leur véritable priorité ?

La voiture autonome, un avenir de plus en plus redouté ?

Alors que plusieurs constructeurs automobiles travaillent depuis maintenant de longues années à la conception de voitures autonomes capables d’arpenter les routes sans chauffeur, il semblerait que l’engouement autour de cette nouvelle technologie ait quelque peu diminué depuis le sanglant attentat de Nice.

En effet, apprendre qu’un homme avait pu faire 84 morts en fonçant dans la foule avec un camion en a choqué plus d’un et a amené certains à se demander quels pourraient être les dégâts causés par une attaque simultanée de plusieurs voitures autonomes contre une population civile.

Bien évidemment, il s’agit là d’un scénario auquel on ne veut pas croire. Pourtant, le développement de ce type de véhicules et les failles jusque-là observées dans les systèmes informatiques laissent craindre que des hackers puissent aisément prendre le contrôle à distance de voitures alors qu’elles sont sur la route.

Bien coordonné, un vol massif de véhicules ensuite projetés sur des cibles civiles pourrait avoir de lourdes conséquences d’où l’importance pour les constructeurs automobiles de réduire ce risque à néant.

La cybersécurité désormais essentielle pour le secteur automobile

Si l’industrie automobile admet la possibilité que des terroristes puissent détourner des véhicules pour réaliser des attentats, tous les acteurs du secteur admettent que le renforcement de la cybersécurité est primordiale … et cela n’est pas valable que pour éviter les prises de contrôle à distance !

Eh oui, aujourd’hui, un véhicule autonome intègre un nombre colossal de données personnelles et un simple piratage du système informatique peut permettre à un hacker d’obtenir bon nombre de données sensibles sur le ou les utilisateurs du véhicule.

Tous les constructeurs réfléchissent donc aux solutions à développer pour améliorer la sécurité des voitures autonomes et tous sont conscients que c’est du partage d’idées que viendra la clé du succès. Voilà d’ailleurs pourquoi tous ont œuvré pour que le Département Américain de la Justice accepte une collaboration entre les acteurs sans que ces derniers puissent être considérés comme étant à l’origine d’une entente contraire aux règles de la libre concurrence…

Rating: 4.0. From 1 vote.
Please wait...

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Voitures BMW : 14 failles de sécurité dans les systèmes informatiques

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*