La cybersécurité des PME françaises laisse à désirer

PME françaises

Alors qu’un nombre croissant d’entreprises dit prendre en considération les problèmes de cybersécurité, force est de noter que cela ne se concrétise pas nécessairement dans les moyens mis à disposition de ceux qui sont censés protéger les données. Une étude réalisée auprès des PME françaises illustre bien ce problème.

Des investissements clairement insuffisants pour se protéger

Ces derniers mois, les violations de données se sont multipliées allant même jusqu’à affecter le service Ariane géré par le Ministère des Affaires Etrangères.

Si celle-ci a eu le mérite de montrer que même au plus haut niveau de l’Etat, des négligences existent, la majorité des problèmes concernent toujours les PME françaises qui, selon une récente étude de l’IFOP commandée par Kaspersky Lab, sont toujours plus de 45 % à ne pas avoir renforcé leurs mesures de sécurité. Pire, d’après cette même étude, 77 % des PME n’auraient pas fait effectuer d’audit de leur système informatique en 2018 alors que ce dernier était vivement recommandé pour prendre les décisions stratégiques qui s’imposent.

Ces chiffres démontrent en tout cas bien que les entreprises rechignent encore à investir pour améliorer leur sécurité informatique, jugeant souvent que les investissements réalisés sont trop importants par rapport à leurs retombées. C’est là une vraie preuve de leur manque de connaissances tant une fuite de données peut s’avérer coûteuse pour une entreprise.

Des inquiétudes pourtant bien identifiées dans les PME françaises

Si les PME françaises n’investissent que peu dans la cybersécurité, leurs dirigeants connaissent toutefois la plupart des menaces qui les entourent.

En effet, selon l’étude de l’IFOP, plus de 3 entreprises sur 4 considèrent la cybersécurité comme une source d’inquiétude. Parmi les principales menaces identifiées, les chefs d’entreprises énoncent les campagnes de mails frauduleux, le piratage de données ou encore les attaques informatiques via malwares.

Beaucoup ont effectivement conscience qu’un vol de données ou toute autre attaque informatique les ciblant peut écorner l’image de leur société, causer une baisse du chiffre d’affaires ou même conduire, à terme, à sa fermeture.

No votes yet.
Please wait...

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cybersécurité : les imprimantes multifonction, menace sous-estimée ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.