Cybersécurité : l’Etat recherche de futures pépites parmi les étudiants

cybersécurité

À l’heure où la cybersécurité est une préoccupation majeure aussi bien pour les entreprises que pour l’État, tous peinent à trouver des experts pour les accompagner dans la mise en œuvre de dispositifs efficaces. Aussi, l’État a choisi d’aller chercher les nouvelles pépites dans les écoles et universités, après s’être intéressé aux gamers

Les étudiants au secours de l’Etat pour les questions de cybersécurité  ?

À l’heure où les cybermenaces sont de plus en plus nombreuses et vont parfois jusqu’à remettre en cause la sécurité nationale, l’État cherche des solutions pour mieux se protéger.

S’il tente de recruter des experts en sécurité informatique, force est de constater qu’il peine à pourvoir les postes disponibles, la faute à une véritable pénurie de compétences. Par conséquent, l’Etat prépare demain et a choisi de se rapprocher des universités et des écoles privées proposant des formations dédiées aux métiers de la sécurité informatique.

Depuis maintenant de longues années, c’est le cas d’EPITA (École Pour l’Informatique et les Techniques Avancées), une école présente à Paris, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Celle-ci propose diverses formations en cybersécurité de sorte à couvrir le plus parfaitement possible l’ensemble des techniques aujourd’hui utilisées pour évaluer la sécurité, détecter les menaces mais aussi réagir face à des attaques informatiques.

D’autres écoles privées font aussi figure de partenaires de l’État.

DEFNET ou Nuit du Hack, des événements pour dénicher des perles ?

Annuellement, le Ministère des Armées organise le DEFNET, un exercice interarmées au cours duquel les étudiants en cybersécurité ont l’occasion de démontrer leurs talents. Une entreprise fictive fait face à différents incidents, charge aux étudiants de montrer ce qu’ils feraient dans une telle situation.

Ces mises en situation, très formatrices pour les étudiants, sont une occasion unique pour l’État pour dénicher de jeunes talents en cybersécurité.

D’ailleurs, ces événements se multiplient ces dernières années et les ingénieurs en informatique ont ainsi de multiples opportunités pour montrer combien ils pourraient être utiles à l’État ou à des entreprises privées. La Nuit du Hack prend ainsi de l’ampleur alors que GreyHack ou le concours DEFT ont vu leur dernière édition rencontrer un franc succès.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.