Cybersécurité : l’Etat promet davantage de moyens

cybersécurité

Alors que 2017 a été marquée par de nombreuses attaques informatiques de grande ampleur comme Wannacry, la tenue du Forum International sur la Cybersécurité (FIC) a été l’occasion pour les ministres de l’Intérieur et des Armées de faire quelques jolies promesses. De nouveaux moyens humains et financiers devraient permettre de mieux lutter contre les cyberattaques

La France entend bien accentuer sa lutte contre les cyberattaques

Le 10ème Forum International de la Cybersécurité (FIC), qui s’est clôt ce mercredi à Lille, a été riche en enseignements. En effet, lors de leurs interventions de mardi, le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et la Ministre des Armées Florence Parly ont fait des annonces qui montrent que le gouvernement français a enfin pris conscience de l’importance de la cybersécurité.

Gérard Collomb a été le premier à prendre la parole et a annoncé que 800 policiers et gendarmes, parmi les 10 000 qui devraient être recrutés durant le quinquennat d’Emmanuel Macron, seront dédiés à la cybersécurité.

Quelques minutes plus tard, Florence Parly annonçait quant à elle un investissement de 1,6 milliard d’euros d’ici 2025 afin de porter à 4000 l’effectif des cyber-combattants au sein de l’Armée Française.

Quand la cybersécurité est enfin prise au sérieux

Si la cybersécurité est enfin prise en compte par les pouvoirs publics, c’est que les chiffres relatifs à l’évolution des cyberattaques parlent d’eux-mêmes.

En 2016, 42% des Français ont été victimes d’une cyberattaque contre 31% en 2015. Lorsque l’on s’intéresse aux entreprises, le taux grimpe encore puisque 92% des sociétés implantées dans l’Hexagone ont été exposées à une attaque informatique.

Qu’elles ciblent les ordinateurs, les smartphones, les tablettes ou les différents objets connectés présents dans notre environnement, les attaques informatiques sont de nouvelles menaces à prendre en considération.

D’ailleurs, il ne serait pas étonnant que des campagnes de sensibilisation à ces nouveaux dangers soient organisées dans les prochains mois au sein des établissements scolaires et des PME. Ce serait assurément là une riche idée !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*