La cybersécurité, pas un «enjeu prioritaire» pour les entreprises françaises

cybersécurité

Il y a quelques heures, le cabinet d’audit PwC a livré les résultats d’une étude qui tend à montrer que les entreprises françaises ne font pas véritablement de la cybersécurité un enjeu prioritaire. D’ailleurs, peu nombreuses seraient actuellement celles en capacité de se défendre face à une attaque informatique d’ampleur.

Les entreprises françaises ne sont pas prêtes à faire face à une cyberattaque

Alors que de récentes études ont essayé de démontrer que la sécurité informatique s’avérait trop complexe pour les salariés et que ces derniers étaient donc en difficulté pour mettre en application les directives de leurs responsables, voilà que le cabinet PwC va encore plus loin.

Selon une étude qu’il a réalisée, les entreprises françaises ne feraient pas preuve d’une réelle volonté lorsqu’il est question de se protéger contre d’éventuelles attaques informatiques. D’ailleurs, un chiffre est très parlant : seulement 20 % des sociétés françaises seraient capables de gérer une cyberattaque d’ampleur si elles en étaient victimes.

Autant dire qu’il y a encore beaucoup de travail à effectuer en matière de cybersécurité en France.

En matière de cybersécurité, les entreprises françaises sous-estiment les menaces

Dans les observations du rapport établi par le cabinet d’audit PwC, un expert en conseil et gestion des risques, M. Rami Feghali, résume bien la position des entreprises françaises vis-à-vis de la cybersécurité : « Tant qu’elles n’ont pas été durement touchées, elles sont plutôt dans la sous-estimation voire le déni du risque ».

Selon l’expert, cela explique aujourd’hui qu’elles soient plus souvent conduites à trouver des solutions pour réparer les dégâts causés qu’à faire de la prévention alors même que cette dernière serait très bénéfique.

L’étude du cabinet PwC précise toutefois que la cybersécurité est moins négligée par les multinationales que par les PME et que les entreprises françaises tentent de mettre en application les recommandations qui leur sont formulées afin de mieux se protéger contre les différentes menaces informatiques.

No votes yet.
Please wait...

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. La région Bretagne investit pour la sécurité informatique de ses lycées

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*