La création de Jeux cyberolympiques, une initiative originale

jeux cyberolympiques

Alors que le esport est parvenu à largement se démocratiser au cours des dernières années, voilà qu’un forum organisé à Lausanne par le Comité International Olympique (CIO) est l’occasion de voir comment intégrer le sport électronique aux Jeux Olympiques. La meilleure idée pourrait bien être d’organiser des Jeux cyberolympiques …

Sport et esport sont-ils vraiment faits pour cohabiter ?

Dans une interview accordée à l’Equipe, Stéphan Euthine, directeur général de France esports, une association chargée de la promotion et du développement du sport électronique, estimait que pour l’heure les acteurs du sport et du esport devaient « apprendre à se connaître ».

Il faut dire que jusqu’à présent, chacun a vécu avec son cliché sur l’autre et n’a guère cherché le rapprochement. Pour beaucoup, le esport est associé à des jeunes enfermés chez eux à jouer aux jeux vidéo. Aussi, beaucoup de joueurs professionnels craignent de rencontrer des sportifs de peur qu’on les prenne de haut.

Pourtant, s’il y a bien un point commun entre le sport et le esport, ce sont des valeurs communes telles que la passion, le partage ou encore le respect. C’est d’ailleurs autour de ces valeurs que le CIO entend travailler lors du forum de Lausanne.

Le CIO veut effectivement voir comment intégrer le esport aux Jeux Olympiques à moyen ou long terme. Pas sûr toutefois qu’une intégration soit la meilleure des idées. Il serait effectivement peut-être plus judicieux de s’orienter vers l’organisation de Jeux cyberolympiques en parallèle des Jeux olympiques afin de conserver les codes de l’esport.

Des Jeux cyberolympiques dès Paris 2024 ?

Pour Stéphan Euthine, une date est déjà bien présente dans son esprit, celle de l’été 2024. En effet, la capitale française accueillera les Jeux Olympiques et il estime donc que l’esport doit être présent pour cet événement.

Interrogé sur le sérieux de l’organisation de ces Jeux cyberolympiques, il assure qu’il existerait assez de disciplines – le nombre de jeux étant très important – pour créer quelque chose d’important. Qui plus est, le jeu vidéo pourrait faciliter l’apprentissage des règles de certains sports (c’est déjà le cas actuellement).

Enfin, les Jeux cyberolympiques auraient le mérite de rajeunir considérablement le public des Jeux Olympiques associés puisque leur cible serait les 15 – 35 ans, une aubaine incontestablement à l’heure où les adeptes de JO classiques sont vieillissants.

Restera néanmoins à tout mettre en œuvre pour la sécurité de l’événement, ce qui ne sera pas chose simple quand on voit comment un malware a récemment infecté les amateurs de Fortnite. Il faudra donc probablement patienter un peu plus que jusqu’en 2024 pour assister à des Jeux cyberolympiques.

No votes yet.
Please wait...

1 commentaire sur La création de Jeux cyberolympiques, une initiative originale

  1. Original dans quel sens?

    No votes yet.
    Please wait...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*