Counter Strike : 39% des serveurs seraient infectés par un cheval de Troie

Counter Strike

Alors que les hackers sont nombreux à s’intéresser au très populaire Fortnite, ils n’oublient pas que d’autres jeux en ligne séduisent des milliers de joueurs. C’est par exemple le cas de Counter Strike qui, depuis maintenant plus de 15 ans, ravit les joueurs PC. Il n’est donc pas étonnant que les serveurs de ce jeu soient très largement touchés par un cheval de Troie.

Les serveurs de Counter Strike largement impactés

Sorti en 2000 et passé en version 1.6 — celle sur laquelle jouent les joueurs aujourd’hui — en 2003, Counter Strike a certes perdu quelques milliers d’aficionados avec les arrivées sur le marché de titres comme Fortnite mais il compte encore une large communauté d’adeptes.

C’est ce succès populaire qui a attiré le hacker Belonard et qui lui a donné envie de réussir un gros coup. Il semblerait qu’il y soit parvenu puisque selon les chercheurs en sécurité de Dr.Web, 39 % des serveurs seraient infectés par son cheval de Troie.

Les joueurs du monde entier victimes de Belonard

Afin de mener à bien son action, Belonard a tout simplement profité du marché parallèle de location et vente de serveurs qui a accompagné le succès de Counter Strike.

Aussi, alors que plus de 5 000 serveurs sont enregistrés sur Steam pour jouer à ce jeu de tir à la première personne, le hacker y a vu une opportunité pour contaminer massivement des machines aux quatre coins de la planète.

Exploitant une faille dans le logiciel client, le cheval de Troie s’introduit dans la machine de la victime dès lors que cette dernière se connecte à un serveur de jeu contaminé. Il s’empresse alors de remplacer les fichiers clients du jeu puis de créer des serveurs proxy qui vont avoir pour mission d’aider à la propagation du malware.

Suite à sa découverte, Dr.Web a choisi de passer à l’action en bloquant les effets du cheval de Troie Belonard. Ainsi, les joueurs de Counter Strike ne peuvent normalement plus être infectés par le malware.

Toutefois, la menace ne sera réellement éliminée que lorsque la vulnérabilité présente dans le client logiciel du jeu aura été colmatée… ce qui ne semble pas être le cas pour l’heure !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.