Cornhusker ou quand le FBI veut contrer Tor

cornhusker

Alors que beaucoup d’individus se demandent s’il faut être pour ou contre le chiffrement des données, le FBI a pour sa part une réponse claire. Preuve en est, ce dernier a mis en place un malware baptisé Cornhusker ou Torsploit qui a vocation à démasquer les utilisateurs du service Tor.

Un ancien du projet Tor derrière Cornhusker ?

Si plusieurs opérations récentes des autorités américaines avaient laissé penser que ces dernières s’étaient dotées d’outils permettant de contourner l’anonymisation de certaines connexions, cela est désormais officiel.

En effet, un malware « anti-Tor » a été utilisée par le FBI pour parvenir à démanteler plusieurs sites qui opèrent dans le Dark Web. Pour le concevoir, les autorités américaines ont d’ailleurs bien su s’entourer puisque c’est un ancien du projet Tor qui se cacherait derrière Cornhusker.

Eh oui, cela peut prêter à sourire mais Matthew J. Edman, après avoir contribué au projet Tor, serait bel et bien passé de l’autre côté de la barrière et collaborerait donc avec les autorités pour mettre à mal Tor. Son expérience et son expertise dans le domaine de la cybersécurité auraient ainsi été fort utiles au FBI pour pirater Tor.

Les failles d’Adobe Flash Player utilisées pour obtenir les IP des utilisateurs de Tor

Si l’on sait désormais que Matthew J. Edman est l’homme clé de Cornhusker, le développement de ce logiciel malveillant ne paraissait toutefois pas gagner d’avance si bien que l’homme a réussi une authentique prouesse.

A priori, selon des informations révélées par nos confrères d’Undernews, Cornhusker se servirait des failles observables dans Adobe Flash Player pour révéler les vraies adresses IP des utilisateurs se cachant derrière Tor.

Les résultats semblent plutôt probants puisque c’est sur la base de ce dernier qu’a été développé le NIT (Network Investigative Technique), un outil permettant d’obtenir facilement l’adresse IP d’un utilisateur. Or, le NIT (ou son prédécesseur plus probablement) aurait entre autres contribué à la fermeture de Silk Road et à l’identification d’individus s’échangeant des contenus à caractère pédo-pornographique.

No votes yet.
Please wait...

1 commentaire sur Cornhusker ou quand le FBI veut contrer Tor

  1. ne pas utilé tor non seulement il ne garantie pas l »anonymat et bien au contraire laisse passer des logitiels dangereux.
    malwares anti malwares bien connu est la heureusement pour combler ces lacunes volontaires ou non

    No votes yet.
    Please wait...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*