Corée du Sud : l’armée lance son concours de hacking

corée du sud

Après Google qui a invité les pirates informatiques à s’intéresser de près au Chromebook et le Département Américain de la Justice qui a annoncé un concours « Hack the Pentagon », voilà que c’est au tour de l’armée de Corée du Sud de proposer un grand concours de hacking ayant vocation à trouver les solutions pour répondre aux menaces de la Corée du Nord.

Une vague de piratage de smartphones qui a du mal à passer en Corée du Sud !

Entre fin février et début mars, l’armée sud-coréenne a vraisemblablement été victime d’une vaste opération de piratage menée, semble-t-il, par des hackers du pays voisin, la Corée du Nord.

Eh oui, alors que les tensions sont grandes entre les deux Corée, les smartphones de nombreux hauts officiels de l’armée sud-coréenne auraient été piratés et des listes d’appels téléphoniques, des SMS mais aussi des MMS auraient été dérobés par ceux qui agissent pour le compte de Pyongyang.

Aussi, la Corée du Sud se devait de réagir vite et de trouver une solution pour remédier aux menaces émanant de son voisin.

Un concours de hacking comme réponse à la Corée du Nord

C’est en ce 24 mars 2016 que la Korea Army Signal School a annoncé le lancement d’un concours de hacking devant permettre de trouver des solutions pour lutter contre les cyberattaques.

49 équipes de deux personnes vont donc avoir une occasion unique de prouver qu’elles sont capables de détecter et d’analyser en temps réel des cyberattaques affectant les réseaux mais aussi les sites Internet de l’armée et du gouvernement.

Ceux qui remporteront ce concours, en plus de profiter d’une distinction militaire, gagneront la possibilité de participer à un autre concours de hacking organisé au mois de mai par le Ministère de la Défense sud-coréen.

Autant dire donc que, plus que jamais, la Corée du Sud va accorder de l’importance à la protection de ses systèmes informatiques.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*