Une convocation de Police, nouvel outil des pirates

convocation de police

Nous le savons tous, les pirates sont capables de rivaliser d’ingéniosité lorsqu’il est question de tenter d’infiltrer à distance les ordinateurs de pauvres internautes ne maîtrisant pas tous les rudiments de l’informatique. Ces dernières heures, c’est ainsi par le biais d’une fausse convocation de Police adressée par mail que les pirates essaient de placer un malware sur votre machine…

Une convocation de Police factice qui n’engendre pas les problèmes imaginés

Il y a quelques jours, de nombreux internautes ont reçu sur leur messagerie électronique un bien étrange courriel émanant de la Police Judiciaire.

Si certains ont probablement pris peur se demandant bien quel délit ils avaient pu commettre au cours des derniers jours, il est bon de savoir que cette convocation de Police est totalement factice.

Toutefois, elle pourrait bien vous causer quelques problèmes mais certainement pas ceux imaginés lorsque vous avez découvert le mail sur votre boîte électronique.

Une arnaque informatique à éviter absolument

Même si les internautes avertis reconnaîtront rapidement un faux mail en raison de l’usage abusif des lettres majuscules, d’autres ne pourront se douter qu’ils font en réalité face à un piège informatique qui peut se refermer sur eux.

En effet, si la convocation de Police vous invitera à vous présenter à une adresse officielle située à Paris, elle vous proposera aussi de connaître le motif de cette demande d’audition en ouvrant un fichier PDF situé en pièce jointe ou en téléphonant aux services de police.

Deux actions à ne surtout pas mener puisque si le numéro de téléphone vous conduira probablement vers un appel surtaxé qui pourrait vous coûter très cher, l’ouverture de la pièce jointe rendra vulnérable votre ordinateur étant donné que sera téléchargé un logiciel espion qui pourra vous causer bien des problèmes à l’avenir.

Rien à voir toutefois avec une petit passage par la case prison. Ouf !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*