Une convention pour créer une chaîne de cyberdéfense de bout en bout

chaîne de cyberdéfense

L’information est passée quelque peu inaperçue mais une convention a été signée ce jour entre l’État français et 8 grands groupes industriels évoluant dans le secteur de la défense. Son objectif : construire une chaîne de cyberdéfense de bout en bout et favoriser la coopération entre l’État et les acteurs privés.

Vers la création d’une chaîne de cyberdéfense performante

En ce 14 novembre 2019, la France a conclu une convention de trois ans sur la cybersécurité avec pas moins de 8 grands groupes industriels à savoir Airbus, Ariane Group, Dassault Aviation, MBDA, Naval Group, Nexter, Safran et Thales.

Cette signature intervient dans la lignée du travail fourni par Florence Parly, ministre des Armées, pour rapprocher l’État et les acteurs privés de la cybersécurité. En effet, constatant que les réseaux informatiques de la Défense française faisaient l’objet d’un nombre croissant de cyberattaques, elle a estimé que mieux valait agir ensemble contre les cybermenaces qu’en ordre dispersé.

Ainsi, derrière la convention se cache une volonté commune de construire une chaîne de cyberdéfense de bout en bout. Pour ce faire, des réunions entre acteurs publics et privés vont être organisées dans les prochaines semaines et 4 axes de travail seront développés :

  • Le partage d’informations au sein d’un cercle de confiance de sorte à créer des synergies facilitant des échanges réactifs d’informations, même sensibles
  • L’organisation d’une gouvernance partagée
  • L’acculturation et la sensibilisation au cyber des différents acteurs de la défense
  • La volonté de maîtriser les risques cyber

Un vaste programme somme toute…

Une convention qui rappelle que la cybersécurité est désormais une priorité

Longtemps négligée, la cybersécurité est aujourd’hui un maillon clé de la politique menée par le Ministère des Armées.

Plusieurs mesures ont déjà été prises en ce sens au cours des derniers mois et il suffit de consulter la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 pour s’en rendre compte.

Entre autres, c’est une enveloppe de 1,6 milliard d’euros qui a été débloquée pour le domaine cyber et ce sont quelque 4000 cybercombattants qui vont être embauchés dans les 6 ans à venir.

Ne restait donc plus qu’à penser une chaîne de cyberdéfense de bout en bout, ce que va permettre la convention fraîchement signée.

 

Source : Developpez.com

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.