Concours de piratage Pwn2Own : Tesla Model 3 à hacker … et à gagner

concours de piratage Pwn2Own

Alors que des chercheurs en sécurité ont démontré comment le clonage furtif de clés permettait de pirater une Tesla S en quelques minutes, la célèbre marque américaine de voitures électriques sportives et de luxe sera au cœur du prochain concours de piratage Pwn2Own. D’ailleurs, elle offrira une Tesla Model 3 au hacker qui parviendra à pirater ce nouveau modèle.

La Tesla Model 3 à l’épreuve des participants du concours de piratage Pwn2Own

Du 20 au 22 mars 2019, Vancouver accueillera la conférence CanSecWest, un événement au cours duquel les meilleurs hackers de la planète seront présents pour participer au concours de piratage Pwn2Own.

Or, cette année, la bataille s’annonce rude entre les pirates informatiques puisque le meilleur d’entre eux aura la possibilité de repartir avec une Tesla Model 3, une sportive 100% électrique.

Quatrième voiture commercialisée par Tesla, la Model 3 sera d’ailleurs au cœur du concours de piratage Pwn2Own puisque c’est bel et bien le dispositif de sécurité de cette automobile que les hackers vont devoir contourner pour parvenir à prendre le contrôle du véhicule.

La Tesla Model 3 (valeur : 44 000$) mise en jeu ne sera pas le seul gain proposé aux pirates informatiques puisque différents objectifs seront à atteindre et tous correspondront à des primes allant de 50 000 à 250 000$. Au total, 900 000$ de récompenses les attend lors du concours de piratage Pwn2Own.

Un joli coup de pub pour Tesla ?

Depuis toujours, Elon Musk, propriétaire de Tesla, a souhaité que sa marque soit pionnière en matière de voiture connectée. Aussi, ce n’est pas vraiment étonnant qu’il soit le premier à vouloir « offrir » la Model 3 aux hackers.

Depuis 2014, un programme de bug bounty existe déjà et récompense celles et ceux qui découvrent des failles de sécurité sur les différents modèles de la marque automobile.

Lors du concours de piratage Pwn2Own, plusieurs points d’attaques pourront bien faire plier la sécurité de la Tesla Model 3. Les organisateurs du concours en ont d’ailleurs identifié 6 sur lesquels les pirates informatiques pourront tenter de s’appuyer pour prendre le contrôle de la voiture de course. Parmi eux, il est possible de citer la clé électronique, la connexion Wi-Fi ou encore le système d’assistance à la conduite.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*