Vers une concentration des acteurs sur le marché de la cybersécurité

marché de la cybersécurité

Au cours des dernières années, le marché de la cybersécurité a été marqué par un grand nombre d’opérations de concentration. Il faut dire que les principaux acteurs ont souhaité renforcer leurs positions en acquérant de plus petites structures susceptibles de leur apporter de nouvelles compétences clés.

La croissance externe comme modèle pour les acteurs du marché de la cybersécurité

Sur le marché de la cybersécurité, les derniers mois ont démontré que tous les poids lourds cherchaient à se développer via des opérations de croissance externe, autrement dit via des acquisitions.

Il faut dire que jusqu’à présent, le marché était atomisé avec la présence en masse de startup extrêmement spécialisées et à l’origine d’avancées majeures dans le secteur de la cybersécurité.

Aussi, c’est pour éviter un trop grand morcellement du marché et donc pour s’assurer de continuer à peser sur le marché de la cybersécurité que la plupart des géants du secteur ont récemment acquis des nouveaux venus.

Cisco a par exemple déboursé un peu plus de 2,3 milliards de dollars pour s’offrir Duo Security, un spécialiste dans la gestion des accès sécurisés. Palo Alto Networks a pour sa part jeté son dévolu sur Twistlock et sa plateforme sécurisée « native cloud ». Symantec enfin pourrait tomber dans l’escarcelle de Broadcom et espérer bénéficier des compétences en électronique de son nouveau propriétaire pour améliorer encore son offre.

Ces stratégies semblent en tout cas payantes puisque les 5 leaders du marché de la cybersécurité (Cisco, Palo Alto Networks, Fortinet, CheckPoint et Symantec) ont réussi à renforcer leurs positions pour peser, à l’heure actuelle, un peu plus d’un tiers du marché.

Un marché compliqué pour les entreprises françaises

Si cette concentration du marché permet aux géants d’améliorer leurs offres et de proposer des solutions de cybersécurité toujours plus complètes à leurs clients, elle n’est pas favorable aux entreprises françaises du secteur.

Il faut dire que ces dernières opèrent en ordre dispersé et proposent souvent des solutions permettant de combler un besoin parmi d’autres. Eh oui, le boom des cybermenaces est tel que des startups de plus en plus spécialisées émergent.

Seulement voilà, les clients privilégient des solutions de sécurité plus globales pour se protéger si bien que les débouchés pour les entreprises made in France sont parfois limités. À elles de voir s’il ne serait pas pertinent de se réunir pour garantir leur avenir…

Rating: 4.0/5. From 2 votes.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.