INFORMANEWS

Comment se protéger des menaces présentes sur Internet ?

Les menaces présentes sur Internet sont devenues un véritable fléau. Propriétaire d’un ordinateur, fonctionnant sous le système d’exploitation Windows (8 et +), vous recherchez sans doute, aujourd’hui, le meilleur antivirus pour vous prévenir correctement de ces risques grandissants. Ces menaces apparaissent sous différentes formes  – des virus aux logiciels espions, en passant par les logiciels malveillants (= « malware »). Faisons le point des dangers à surveiller et des meilleures solutions présentes actuellement sur le marché.

Quelles menaces existe-t-il sur Internet ?

Les menaces sur Internet sont légions : si la plupart des gens connaissent les termes « virus », « malware », « spyware » ou encore, « cheval de troie », rares sont ceux qui en maîtrisent les subtilités. Or, c’est lorsqu’on les comprend, qu’on se protège le mieux…

Logiciel malveillant ou « malware ». Contraction de l’expression « Malicious Software », le terme « malware » désigne l’ensemble des programmes visant à perturber, voire endommager, le système informatique d’un ordinateur. Et cela, à l’insu du propriétaire de l’appareil.

Dans cette catégorie de menaces figurent le « scareware » et le « ransomware », tous deux destinés à obtenir un versement d’argent, mais construits sur une approche différente. Le premier fonctionnant sur la peur, avec l’apparition d’une fenêtre informant de la présence d’un virus, que l’on ne peut éliminer qu’avec l’antivirus proposé, et payant. Une menace généralement fausse, assortie d’un logiciel de protection qui n’en est pas réellement un. Le second va, quant à lui, prendre en otage l’ordinateur, interdisant son fonctionnement avant le paiement de la « rançon ».

Le virus. Code malveillant destiné à infecter le système, le virus se propage par différentes voies – que ce soit via des clés USB, des pièces jointes de courriel, l’installation d’un logiciel depuis Internet ou tout autre téléchargement. Mais si le programme n’est pas ouvert, il ne peut pas se propager car il reste « coincé » à l’intérieur. La plupart du temps, le virus infecte un premier appareil, puis accède à ses adresses email, pour toucher les contacts associés. Plus ou moins virulent, il peut conduire le(s) propriétaire(s) à une restauration du PC dans son état d’origine (= état d’usine).

Adware. S’il est nettement moins dangereux qu’un virus, l’adware s’avère extrêmement gênant au quotidien, puisqu’il fait apparaître des offres publicitaires sur le navigateur. Traditionnellement, il s’invite, en même temps qu’un autre programme et se « cache » derrière une petite case pré-cochée dans le processus d’installation. Il s’agit de la fameuse « toolbar » (= barre d’outils) qui vient en complément de celle du navigateur : les offres publicitaires envahissent peu à peu la navigation et ralentissent considérablement l’ordinateur.

Cheval de Troie (= « Trojan » en anglais). Ce programme malveillant va utiliser la même ruse que les Grecs pour pénétrer la ville de Troie : il va se cacher dans un autre programme et s’installer en même temps que ce dernier, sans que l’utilisateur puisse s’en rendre compte. Petit à petit, il va alors prendre le contrôle de l’appareil.

Spyware ou logiciel espion. Sous l’apparence d’un adware, le spyware est nettement plus dangereux : son but est de surveiller votre activité sur Internet, afin de pouvoir proposer des publicités plus adaptées. Mais les plus mauvais d’entre eux servent d’autres fins – à savoir la récupération de données personnelles (coordonnées bancaires, emails, numéros de téléphone, mots de passe, etc.)

Ver informatique. Si le virus ne touche généralement qu’un ordinateur, le ver informatique s’appuie sur toutes les failles de sécurité de l’appareil, pour parvenir à infecter tout un réseau en quelques minutes et, rapidement, le rendre inutilisable. C’est à ce jour, l’un des logiciels malveillants les plus dangereux que l’on rencontre sur Internet.

Désormais au fait des différents vocables associés aux menaces sur Internet, il est temps de vous rassurer : il existe des solutions pour les arrêter…

Quelles sont les solutions pour les arrêter ?

La meilleure manière de se prémunir des menaces d’Internet est d’adopter le bon comportement (rester vigilant !) et surtout, d’acquérir un logiciel de sécurité, compilant les quatre types de protections suivantes :

Sur le marché, il existe des suites de sécurité Internet qui permettent de vous faire profiter de ces 4 types de protections en un seul produit. A ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleures suites antivirus 2016.

No votes yet.