Morceaux de musique codés par un Polonais

morceaux de musique

Depuis fort longtemps maintenant, les experts en informatique savent comment intégrer des messages secrets dans des morceaux de musique même si la pratique n’est pas très courante. Eh bien, un chercheur polonais est allé plus loin en développant un véritable algorithme qui pourrait être utilisé pour développer des applications dans le secteur de la sécurité.

Des variations de tempo pour coder des messages

Alors que le backmasking est la technique la plus connue pour faire passer un message secret dans des morceaux de musique, le Polonais Krzystof Szczypiorski, professeur à l’Université de Technologies de Varsovie, a développé une nouvelle approche.

En effet, grâce à des variations de tempo, il a conçu un algorithme qui l’a baptisé StegIbiza. Le choix de ce nom n’est bien évidemment pas dû au hasard et s’explique par le fait que la musique utilisée pour ses travaux est une musique traditionnelle de la fameuse île d’Ibiza.

Pour le reste, le principe de l’algorithme est simple étant donné que les variations de tempo de la musique vont permettre d’encoder des messages qui seront totalement inaudibles par l’homme. Aussi, à l’image du morse, le destinataire du message codé devra détenir une clé de décryptage ou bien maîtriser parfaitement l’algorithme pour comprendre parfaitement ce qui lui a été transmis par musique.

Des morceaux de musique à la base de nouvelles applications de sécurité

Parce que ce n’est pas le tout de développer un algorithme théorique, encore faut-il s’assurer que ce dernier fonctionne convenablement ! Aussi, Krzystof Szczypiorski a dû l’expérimenter.

Aussi, grâce à Logic X Pro, le studio d’enregistrement professionnel sur Mac, le chercheur polonais a réussi à insérer des messages dans 5 morceaux de musique différents, preuve que son algorithme fonctionne bel et bien.

S’il est persuadé qu’un simple outil pourrait permettre de coder et décoder des messages, il l’est surtout que son algorithme pourrait servir au développement d’un grand nombre d’applications dans le domaine de la sécurité. Affaire à suivre…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*