Un clavier alternatif populaire à l’origine d’une immense fuite de données

clavier alternatif

Si les chercheurs en sécurité du monde entier nous ont habitué à découvrir de nombreux malwares embarqués dans les applications mobiles, voilà que l’une d’elles vient de se distinguer en étant à l’origine d’une importante fuite de données. Eh oui, un clavier alternatif très populaire est à l’origine d’une fuite de 577 Go de données…

Le clavier alternatif AI.Type épinglé pour son manque de sécurité

De nombreux utilisateurs de terminaux mobiles ont pris l’habitude de consommer les applications à outrance sans réellement faire attention au fait que ces dernières peuvent leur nuire.

Pourtant, il y a quelques jours, c’est une application à succès qui a été épinglée pour son mauvais traitement des données collectées auprès des utilisateurs.

En effet, si AI.Type a su séduire près de 40 millions d’utilisateurs à travers la planète avec son clavier alternatif doté de nombreuses fonctionnalités d’intelligence artificielle – cela lui permet d’apprendre votre style d’écriture et d’optimiser la qualité des corrections – la firme israélienne leur a caché le fait qu’elle collectait un maximum de données.

Cela aurait d’ailleurs pu ne jamais se savoir. Seulement voilà, les chercheurs de Kromtech Security ont mis la main sur une base de données relative aux utilisateurs de ce clavier alternatif et, malheureusement, celle-ci était librement accessible sur la Toile !

577 Go de données fuitent sur Internet

La base de données découverte par les experts de Kromtech Security n’a effectivement rien d’anodin contrairement à ce qu’a tenté de faire croire la start-up israélienne à l’origine de ce clavier alternatif.

S’il est vrai que personne d’autre n’a semble-t-il eu accès à cette colossale base de données trouvée sur le web, il est quand même bon de noter que cette dernière inclut de nombreuses données pouvant être classées comme « sensibles ».

Les 577 Go de données relatives à plus de 30 millions d’utilisateurs incluent des noms, des prénoms, des coordonnées téléphoniques, des adresses électroniques mais aussi des numéros IMEI, des infos de géolocalisation ou encore des infos collectées sur les réseaux sociaux.

Pire, 6 millions d’utilisateurs voient leur répertoire téléphonique intégralement exposé sur Internet.

S’il semblerait que la faille présente sur ce clavier alternatif et à l’origine de cette fuite de données ait été colmatée, ne perdez pas de vue que le téléchargement d’applications sur vos smartphones et tablettes peut s’avérer dangereux !

Rating: 4.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*