Avec Chronicle, Google se lance sur le marché de la cybersécurité

Chronicle

La semaine passée, Google a surpris tout son monde en annonçant le lancement d’une nouvelle société indépendante baptisée Chronicle. Focalisée sur les questions de cybersécurité, cette nouvelle entité va, comme beaucoup d’acteurs déjà présents sur le marché, proposer sa solution de sécurité informatique.

La cybersécurité intéresse aussi Google

A l’heure où les piratages informatiques sont de plus en plus nombreux et à l’heure où l’Intelligence Artificielle devrait permettre de mieux lutter contre les cybermenaces, voilà qu’un nouvel acteur a décidé de se lancer sur le marché déjà très concurrentiel de la cybersécurité.

En effet, par le biais de Chronicle, Google entend proposer une solution de sécurité informatique qui devrait largement reposer sur son infrastructure cloud mais aussi sur sa parfaite maîtrise du machine learning.

Autant dire que les nombreuses start-ups déjà présentes sur le marché telles FireEye, Palantir ou IronNet peuvent trembler. Eh oui, on peut imaginer que la solution mise au point par Chronicle se montre très performante puisqu’elle devrait être capable d’analyser les flux de données afin de détecter et prévenir les potentielles tentatives de piratage.

Comme l’a évoqué Astro Teller, une des principales têtes pensantes de X Labs, le laboratoire de recherches avancées de Google, « le monde numérique a aujourd’hui besoin d’un système immunisé » et il semblerait bien que Chronicle compte contribuer à sa mise en place.

Deux ans de travaux dans l’ombre pour Chronicle  ?

La firme de Mountain View n’a toutefois pas eu une soudaine lubie et son arrivée sur le marché de la cybersécurité est le fruit d’une longue réflexion.

Preuve en est, le nouveau Directeur de Chronicle, Stephen Gillet (ex-Symantec) plancherait avec ses équipes sur une solution de cybersécurité depuis maintenant 2 ans et ce au sein de X Labs.

Chronicle va donc être la première entreprise émanant du laboratoire X Labs mais gageons que d’autres pourraient voir le jour dans les prochaines années puisque les travaux sur la voiture autonome, sur l’intelligence artificielle mais aussi le projet Loon se poursuivent.

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*