Bientôt un certificat SSL normé européen pour plus de sécurité ?

certificat SSL

Il ne se passe plus un jour sans que des pirates informatiques essaient de voler des données, d’usurper l’identité numérique d’utilisateurs ou de mener des cyberattaques ayant d’autres objectifs. Le HTTPS a ainsi été une réponse du monde du web à ses problématiques mais son attribution ne serait pas des plus fiables en raison de l’existence de certificats SSL non normés.

Le HTTPS, la réponse imparfaite du monde du web

Face au nombre croissant de cyberattaques, le HTTPS s’est développé à vitesse grand V dans l’univers du web. Il faut dire qu’il permet normalement d’offrir une confidentialité à vos échanges avec le site et de s’assurer qu’un site est légitime.

Il n’en fallait pas moins pour que tous les sites incluant la possibilité de réaliser une transaction financière se dotent de cette technologie. Seulement voilà, il semble aujourd’hui trop simple de pouvoir en bénéficier.

En effet, pour obtenir le HTTPS, il est indispensable d’avoir un certificat SSL qui peut-être normé ou non normé. Les seconds sont attribués le plus souvent sans attention particulière au propriétaire du site ce qui pose un vrai problème. Eh oui, un pirate peut concevoir un faux site e-commerce bénéficiant du HTTPS et sécuriser les transactions vers son propre compte.

Pour cette raison, à l’échelle européenne, les spécialistes pourraient, selon Les Echos, plancher sur la création d’un certificat SSL normé qui serait véritablement un gage de confiance.

Un certificat SSL normé européen, une solution à exploiter

Délivré selon une procédure réglementaire qui inclut une vérification de l’identité du propriétaire du site et du détenteur du nom de domaine concerné, le certificat SSL normé permet réellement de s’assurer de la légitimité d’une vitrine web, ce qui n’était pas le cas pour la version non normé.

A compter du 1er juillet 2016, le nouveau règlement européen eIDAS prévoit l’existence d’un certificat SSL européen normé qui devrait séduire les entreprises et collectivités opérant depuis l’Union Européenne puisque leurs données seront conservées dans cette zone géographique.

Mais les atouts seront aussi pour les utilisateurs étant donné qu’avec ce certificat SSL, l’UE deviendra garante de la légitimité des sites Internet l’ayant obtenu.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*