Un caractère de la langue télougou fait bugger les terminaux Apple

terminaux Apple

Si les pirates font preuve d’une impressionnante créativité lorsqu’il est question de voler des données ou même de tenter de prendre le contrôle à distance d’une machine, pas besoin de trop l’exploiter pour faire bugger les terminaux Apple. En effet, la simple utilisation d’un caractère de la langue télougou dans un SMS suffit…

Les terminaux Apple mis à mal par la langue telugu ?

Il y a quelques heures, l’Italian Blog Mobile World a détecté la présence d’un bug plutôt curieux touchant la large majorité des terminaux Apple, à savoir iPhones, iPads, Macs et même Watch OS.

Celui-ci peut provoquer le blocage de votre terminal mobile ou bien le blocage de l’application de messagerie que vous utilisez habituellement et ce que ce soit Facebook Messenger, Outlook, Gmail ou bien WhatsApp pour ne citer que les principales.

Pour exploiter cette faille, il n’y a pourtant rien de bien complexe puisqu’il suffit d’envoyer un message contenant un caractère de la langue télougou, une langue utilisée en Inde par 70 millions de personnes. Dès son ouverture par le destinataire, le terminal sera bloqué puisque le message va provoquer le crash de Springboard, un composant iOS dédié à l’écran d’accueil.

Cela signifie donc aussi que vous ne disposez plus d’un accès à l’application de messagerie problématique…

Comment se défaire de ce bug ?

Si toutefois vous avez reçu un message contenant le caractère télougou incriminé et que votre smartphone est bloqué, sachez que la seule solution pour le débloquer est de supprimer le caractère.

Pour ce faire, la solution est de demander à un ami de vous envoyer un message via l’application mobile dont vous êtes désormais privé. A sa réception, ouvrez-le, retournez à l’accueil de l’app puis supprimez la conversation durant laquelle le caractère en langue télougou a été reçu et tout devrait refonctionner normalement.

Veillez aussi à faire une mise à jour de vos terminaux Apple puisque la firme de Cupertino propose déjà une update colmatant la faille exploitée.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*