Une caméra Nest piratée pour insulter une famille américaine

caméra Nest

À l’heure où la sécurité des objets connectés est au cœur des préoccupations — le Japon a même décidé de hacker ses citoyens pour les sensibiliser à ce problème — voilà un fait divers qui devrait encore faire grandir les inquiétudes. En effet, un pirate informatique a réussi à hacker à distance une caméra Nest et l’a utilisée pour insulter une famille. Affligeant…

Quand une caméra Nest n’est plus là pour vous sécuriser

Alors que la débat sur la sécurité des objets connectés semble quelque peu stérile, les problèmes se multiplient sur de nombreux équipements.

Il y a quelques jours, une famille américaine a ainsi vécu un véritable enfer après qu’un hacker ait réussi à pirater une caméra Nest, un matériel de sécurité censé mieux protéger les foyers. Eh oui, l’équipement qui était censé leur assurer davantage de tranquillité s’est transformé en une menace supplémentaire pour leur vie privée.

Profitant du manque de protection de la caméra Nest — le constat se vérifiant pour de nombreux autres fabricants de caméras de sécurité —, un pirate informatique a pu prendre le contrôle de cet équipement à distance et l’utiliser comme bon lui semble.

Les limites de la maison connectée

La famille américaine visée par le piratage de la caméra Nest a vécu une expérience plutôt effrayante. En effet, c’est après avoir couché leur enfant de 7 mois que les parents ont entendu quelqu’un parler à leur bébé. Ils ont alors immédiatement pensé qu’un individu s’était introduit dans leur maison mais, lorsque le père est entré dans la chambre, il a découvert que c’est un hacker qui parlait à son bébé via la caméra Nest hackée.

 La découverte réalisée, le hacker a proféré des insultes racistes à l’encontre de la famille avant de leur montrer qu’il avait le contrôle sur eux en jouant avec les différents objets connectés du foyer.

La famille n’a ainsi pas eu d’autres choix que de déconnecter ses différents équipements pour que le pirate cesse ses actes.

Ce fait divers rappelle en tout cas que la maison connectée, rêve de beaucoup, a encore bien des faiblesses…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.