Callisto aux commandes de plusieurs vastes opérations d’espionnage

callisto

Il y a seulement quelques heures, le laboratoire F-Secure a publié un rapport dans lequel il révèle l’existence du groupe Callisto constitué de pirates plutôt expérimentés. Ce dernier aurait conduit depuis 2015 de nombreuses opérations d’espionnages ciblant des pays. Pour le compte d’un Etat-nation ?

Callisto ou quand des hackers deviennent une agence de renseignements

Alors que les outils de surveillance de la NSA sont dévoilés un à un au grand public outre-Atlantique, voilà que c’est un groupe de cybercriminels baptisé Callisto qui fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines.

Disposant d’importantes ressources pour mener ses opérations d’espionnage, le groupe Callisto aurait collecté un nombre impressionnant de renseignement sur la sécurité de plusieurs pays d’Europe de l’Est et du Caucase.

Seulement voilà, à qui profitent ces opérations ? Beaucoup pensent que Callisto agit à la solde d’un Etat-nation mais difficile de savoir pour qui roulent ces hackers surdoués. Certains évoquent la Russie, d’autres la Chine alors que d’autres voix pensent à l’Ukraine.

Pour autant, une autre piste n’est pas négligée : Callisto pourrait agir seul et « se contenter » de revendre les informations aux Etats qui en ont besoin.

Le danger du vol de technologies de surveillance

Afin de collecter leurs renseignements sur les Etats et sur leur politique sécuritaire, les hackers de Callisto mènent des attaques de phishing extrêmement ciblées au cours desquelles l’objectif est d’une part d’infecter des terminaux mais surtout d’extraire des données lorsque cela est possible.

Parmi les outils utilisés, F-Secure avance dans son rapport qu’il y aurait Scout, une solution de surveillance et d’espionnage précédemment vendue par le cabinet Hacking Team aux agences gouvernementales.

Puissant et performant, cet outil permet de tout surveiller et de véritablement s’immiscer dans la vie privée des cibles. Volé en 2015 et partagé sur le web, Scout est donc aujourd’hui utilisé par des cybercriminels tels Callisto. Autant dire que ces derniers peuvent compter sur ce qui se fait de mieux sur le marché pour poursuivre leur activité.

Et une chose est certaine, ils ne vont pas se priver pour parfaitement l’exploiter…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.