BlackBerry Secure, une plateforme pour gérer la sécurité de l’IoT

BlackBerry Secure

Alors que l’explosion de l’Internet des Objets (IoT) implique un renforcement de la sécurité des objets connectés, voilà que l’entreprise canadienne BlackBerry a décidé de se positionner pour contribuer à remplir cette mission. Deux ans après avoir présenté une plateforme IoT, voilà que BlackBerry Secure débarque sur le marché.

BlackBerry Secure, la plateforme idéale pour gérer les objets connectés de l’entreprise ?

Disposant de plus de 80 certifications, c’est tout naturellement que BlackBerry a souhaité tenter de devenir un poids lourd sur le segment de la sécurité des objets connectés. De plus, comme a tenu à le rappeler John Chen, le Président exécutif de la société canadienne, BlackBerry dispose d’une « expérience approfondie » et d’une capacité « d’innovation constante en matière de produits qui répondent aux besoins futurs de l’entreprise » telles qu’il parait être le mieux positionner pour développer des outils permettant d’assurer la sécurité de l’IoT.

BlackBerry Secure, sorte de MEM (Mobile Enterprise Management) de l’IoT, a ainsi été pensé pour « transmettre de manière confidentielle et fiable des données sensibles entre les terminaux afin de protéger les personnes, les informations et les biens ».

Cette plateforme intègre de nombreuses technologies si bien qu’elle est capable de gérer tous les objets connectés quel que soit leur secteur d’application.

BlackBerry Secure pour remplacer l’activité smartphone de la firme canadienne ?

Parce que BlackBerry Secure n’aurait aucun sens si elle n’était compatible qu’avec les solutions développées en interne par la société basée à Waterloo, tout a été prévu pour que la plateforme soit également compatible avec les autres logiciels majoritairement utilisés en entreprise.

De même, tout est mis en œuvre pour que la compatibilité soit assurée avec « de futures applications et systèmes basés sur le cloud ».

Il faut dire que pour BlackBerry, l’enjeu est colossal puisque la firme canadienne, totalement dépassée sur le marché du smartphone et ayant vu son image écornée par sa position favorable à la surveillance des smartphones, entend bien se rattraper en migrant son activité vers le software et les services. Un pari audacieux ?

Rating: 3.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*