BlackBerry rachète Cylance, un expert en cybersécurité

Cylance

Après avoir arrêté la fabrication de smartphones en 2016, BlackBerry n’a cessé de renforcer son offre à destination des entreprises et des gouvernements. C’est donc cette stratégie que l’entreprise canadienne poursuit en rachetant Cylance, une société californienne spécialisée dans la cybersécurité mais aussi l’intelligence artificielle.

Cylance tombe dans l’escarcelle de BlackBerry

Alors que de nombreuses rumeurs circulaient ces dernières semaines quant au réel intérêt de BlackBerry pour Cylance, la firme canadienne a officialisé cet achat le 16 novembre. Ainsi, c’est pas moins de 1,4 milliard de dollars que BlackBerry va dépenser pour acquérir l’entreprise basée en Californie.

Cette acquisition s’inscrit en tout cas dans la continuité de la stratégie menée par BlackBerry au cours des dernières années qui vise à renforcer toujours son offre, et plus particulièrement les divisions Spark et QNX. Il faut dire que ce système d’exploitation séduit énormément et est régulièrement choisi pour les systèmes informatiques des voitures autonomes.

Aussi, l’achat de Cylance doit permettre à la firme canadienne de renforcer la sécurité de son OS. Les équipes de l’entreprise californienne ont effectivement su développer une véritable expertise en matière de construction de modèles et d’algorithmes capables de prévoir et de prévenir les menaces informatiques, connues ou inconnues.

BlackBerry espère bien séduire les grands comptes

Depuis l’annonce de l’acquisition de Cylance par BlackBerry, les responsables des deux entités ont salué cette opération. John Chen, PDG de BlackBerry, a ainsi déclaré que « le leadership de Cylance dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la cybersécurité viendra immédiatement compléter l’ensemble du portefeuille » de son entreprise.

Son homologue chez Cylance, Stuart McClure, a pour sa part tenu ces propos : « Nous sommes impatients d’exploiter les atouts en mobilité et sécurité de BlackBerry pour adapter notre technologie avancée d’IA à la création d’une plateforme unique ».

Tout le monde semble donc ravi de cette nouvelle donne. BlackBerry devrait qui plus est en profiter pour se faire une place dans l’univers des grands comptes, Cylance comptant quelque 3500 entreprises clientes et collaborant avec plus de 20 % des sociétés appartenant au classement Fortune 500.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*