BianLian : encore un malware qui s’en prend aux terminaux Android

BianLian

Les semaines passent et les terminaux Android sont toujours plus exposés aux malwares qui circulent. Le dernier en date à faire parler de lui est BianLian. Il s’agit d’un maliciel très discret qui, une fois qu’il a réussi à infecter votre smartphone, a de multiples capacités mises à profit dans un unique but : vous voler vos données !

BianLian, un malware aux multiples modes d’infection

Comme l’a révélé PhoneAndroid dans un article qui lui était consacré, le malware BianLian sévit depuis quelques semaines et parvient à infecter un nombre croissant de terminaux Android.

Aussi, si « BianLian » signifie « visage changeant » en chinois, force est de constater que le malware porte bien son nom tant il est capable de prendre des formes différentes, ce qui tend d’ailleurs à le rendre totalement insaisissable.

Initialement, ses concepteurs avaient pensé BianLian comme un malware permettant d’ouvrir la voie à d’autres logiciels malveillants capables de voler des données. Mais très vite, les plans ont été revus et le malware s’est suffi à lui-même.

Autrement dit, dès lors qu’il infecte un smartphone, il ne sert plus d’éclaireur mais bien d’espion. Quant aux modes d’infection, il repose soit sur un fichier. apk, soit sur le téléchargement d’une application dans le Play Store, un catalogue pourtant officiel et sécurisé…

Voler des données, l’objectif ultime de BianLian

Dès lors que ce malware a infecté un terminal mobile, il va tout mettre en œuvre pour pouvoir accéder à son contenu et à ses fonctionnalités. Pour ce faire, il va demander avec insistance les accès et de nombreux propriétaires se retrouvent ainsi à ouvrir leur smartphone à ce maliciel sans réellement s’en rendre compte.

Eh oui, une fois les accès autorisés, BianLian est capable de lire vos SMS et vos mails, de savoir toutes les pages web que vous avez consultées et même d’intercepter vos appels téléphoniques.

Pour voler vos données, il peut aussi s’appuyer sur une arme redoutable, à savoir les captures d’écran. En effet, sans que l’utilisateur en soit averti, il peut effectuer des captures d’écran ensuite envoyées vers un serveur dédié. Ainsi, les pirates peuvent aisément se procurer des couples identifiant/mot de passe en clair.

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*