Quand Bercy propose aux PME de tester leur installation informatique

installation informatique

Bien qu’un nombre croissant d’entreprises se soucient de leur cybersécurité, beaucoup la négligent encore faute de connaissances ou bien faute de moyens. Aussi, c’est pour sensibiliser les chefs de ces entreprises que Bercy leur propose de tester gratuitement leur installation informatique afin de voir si cette dernière est sécurisée ou si elle contient une ou plusieurs failles.

Tester son installation informatique gratuitement, c’est possible

En 2018, Bercy avait mis à disposition des petites et moyennes entreprises trois outils d’aide au diagnostic visant à les aider à en savoir plus sur leur véritable niveau de sécurité.

Eh bien, en cette fin d’année 2019, Bercy remet ça avec une opération similaire, bien qu’un peu plus poussée. En effet, le service du HFDS (haut fonctionnaire de défense et de sécurité) de Bercy met à disposition des PME une gamme complète d’outils de diagnostics des pratiques les plus risquées en matière de cybersécurité.

Autrement dit, les outils vont s’intéresser à la « force » des mots de passe définis, aux versions des navigateurs utilisés par les employés, aux éventuelles fuites de données et plus généralement à tous les risques cyber qui peuvent toucher une PME française.

Ce test de votre installation informatique est proposé gratuitement. S’il met en lumière un quelconque problème, notez qu’il vous donnera la possibilité d’effectuer un signalement et de savoir quels professionnels peuvent intervenir chez vous pour régler le problème identifié.

Un test gratuit qui illustre la grande négligence des entreprises

Mis en ligne il y a quelques jours seulement, le test a déjà été réalisé par quelque 300 entreprises membres du réseau des directeurs financiers et contrôleurs de gestion (DFCG).

Aussi, les résultats ont clairement démontré qu’il y avait encore de la négligence dans les entreprises en matière de cybersécurité :

  • 25 % des entreprises utilisaient une version obsolète de leur navigateur web
  • 50 % des entreprises avaient défini des mots de passe faibles (découvrir le palmarès des pires mots de passe)
  • 67 % des entreprises s’appuient sur une politique de sauvegarde des serveurs inadaptée
  • 82 % des entreprises protègent mal leur domaine de messagerie

Autant dire qu’il y a encore des efforts à faire…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.