Des bases MySQL menacées par une faille zero-day

faille zero-day

Alors que les vulnerabilités zero-day sont de plus en plus fréquentes, voilà que l’une d’elles a été découverte pas n’importe où mais bel et bien dans la célèbre base de données MySQL. Rendue publique il y a quelques heures seulement, cette faille zero-day, si elle est exploitée, peut permettre à un attaquant d’exécuter du code malveillant.

Les serveurs MySQL exposés aux menaces

Il y a quelques heures, c’est le chercheur en sécurité Dawid Golunski qui a rendu public une drôle de découverte, à savoir une faille zero-day dans les bases de données MySQL.

Aussi, tous les serveurs MySQL paramétrés en configuration par défaut et les bases de données MariaDB et PerconaDB sont potentiellement exposés à des menaces. Eh oui, l’exploitation de la faille peut permettre assez simplement de modifier le fichier de configuration MySQL et donc d’exécuter une bibliothèque dont le pirate a préalablement pris le contrôle grâce aux privilèges « root ».

Cet exploit peut être exécuté dès lors que l’attaquant dispose d’une connexion authentifiée au service MySQL ou bien par injection SQL. Pourtant, il semblerait que la faille soit connue d’Oracle, qui a en charge le développement et le support de cette base de données, depuis maintenant plus d’un mois et demi.

Une faille zero-day véritablement dangereuse ?

Comme à chaque fois qu’une faille zero-day est découverte, la première préoccupation est de savoir si la menace qu’elle fait naître est importante ou non. A cette question, les réponses divergent.

Il faut dire que tout le monde ne semble pas d’accord sur la nature même de la faille. Pour certains, il s’agirait d’une vulnérabilité par escalade de privilèges et pas, comme l’a décrit Dawid Golunski, d’une vulnérabilité par exécution de code à distance.

Ainsi, il semble exister des solutions temporaires pour protéger au moins partiellement les bases de données mais tout le monde est unanime pour dire que la livraison de correctifs par Oracle, et ce dans le meilleur délai possible, se fait attendre avec beaucoup d’impatience du côté des administrateurs serveurs.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*