Code Bali : Microsoft aspire à mieux garantir la confidentialité des données

Bali

À l’heure où les violations de données se multiplient et affectent un large public — les élus politiques allemands sont les dernières cibles connues à ce jour —, il semblerait que les équipes de Microsoft travaillent sur un nouveau projet. Pour l’instant connu sous le nom de code « Bali », ce projet aurait vocation à donner la possibilité aux internautes de reprendre le contrôle de leurs données…

La confidentialité inversée comme base du projet Bali

Tout au long de l’année, les équipes de Microsoft Research travaillent à l’élaboration de nouveaux services et produits censés répondre aux attentes des consommateurs.

Aussi, en début de semaine passée, une information a fuité quant à l’un des projets que conduirait actuellement la firme de Redmond. Celui-ci, ayant pour nom de code « Bali », s’intéresserait de près à la confidentialité des données.

Plus précisément, Bali serait un projet de confidentialité inversé. Cela signifie qu’il porte sur les informations personnelles inversement privées c’est-à-dire les données sur vous auxquelles au moins une entité a accès mais pas vous.

Bali serait ainsi une vaste banque de données permettant aux utilisateurs de stocker l’ensemble des données qu’ils ont générées. Le fait de reprendre le contrôle sur leurs données leur donnerait la possibilité de les partager comme bon leur semble et même, pourquoi pas, de les monétiser.

Le projet Bali déjà accessible en version bêta ?

En partant du principe que les données sont un produit créé par les utilisateurs et que par conséquent elles leur appartiennent, Microsoft prend une position inédite mais qui devrait plaire aux internautes.

En effet, un vrai projet œuvrant véritablement pour la confidentialité des données est en passe de naître. Pour l’heure, celui-ci est disponible dans le cadre d’une bêta privée mais il ne devrait pas en rester là, les travaux portés par Microsoft Research se concrétisant le plus souvent.

Qui plus est, Bali semble parfaitement pouvoir s’intégrer dans l’Open Data Initiative, un autre projet conduit avec SAP et Adobe et dont l’un des objectifs est d’éliminer les silos.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*