Avec Backstory, Chronicle lance son premier produit cybersécurité

Backstory

Il y a un peu plus d’un an, Google se lançait sur le marché de la cybersécurité en présentant Chronicle. Depuis, cette entité a peu fait parler d’elle mais voilà qu’elle revient occuper le devant de la scène. En effet, elle vient de dévoiler son premier produit cybersécurité baptisé Backstory.

Backstory, une plateforme de télémétrie promise au succès

Il aura fallu plus d’un an pour que Chronicle dévoile enfin un premier produit. Mais il semblerait que ce temps était nécessaire tant Backstory semble avoir de qualités.

Prenant la forme d’une plateforme de télémétrie permettant d’analyser un important volume de données afin de détecter automatiquement les cybermenaces, Backstory semble d’ores et déjà un outil complet et performant. Il est effectivement capable de traiter d’importants volumes de données provenant de sources multiples, des moteurs analytiques puissants se chargeant ensuite de vérifier si des malwares ou autres menaces informatiques se cachent à l’intérieur.

Pour présenter Backstory, Chronicle n’a pas hésité à le comparer à Google Photos en essayant de montrer les similitudes existantes en matière de fonctionnement. Rappelons effectivement qu’avec Google Photos, l’utilisateur se charge seulement d’importer les photos, l’application s’occupant ensuite d’analyser les clichés un à un. Backstory agit de même non pas avec les photos mais avec les données…

Les avantages du nouveau produit cybersécurité de Chronicle

Unique en son genre sur le marché, Backstory va offrir plusieurs avantages aux entités qui vont choisir de le déployer au sein de leur infrastructure.

D’abord, ce produit cybersécurité va procurer un vrai gain de temps étant donné qu’il est possible de rassembler des données venant d’un grand nombre de sources différentes.

Ensuite, Chronicle a pensé un modèle économique plutôt original pour son produit. Son prix ne dépendra effectivement pas du volume de données traitées mais bel et bien de la taille de l’entreprise y ayant recours.

Enfin, puisque Chronicle est étroitement lié à Google, l’analyse des données devrait s’avérer très poussée, le géant américain étant assurément le mieux placé pour disposer de données historiques claires et précises sur les cybermenaces.

Autrement dit, Backstory a un vrai potentiel. Il ne reste plus qu’à savoir si les entreprises seront prêtes à laisser leurs données être analysées par une entité « amie » de Google tant ce dernier a été cité fréquemment dans des scandales de collecte de données. L’avenir le dira…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*