Avast devrait acquérir AVG Technologies pour 1 300 000$

Avast

Quelques jours seulement après qu’Intel ait annoncé son intention d’abandonner progressivement son activité cybersécurité pour recentrer sa stratégie autour des mini-processeurs, voilà que le marché de la sécurité informatique pourrait encore évoluer puisqu’ Avast serait sur le point d’acquérir AVG Technologies.

Un parc de terminaux mobiles toujours plus important pour Avast

Si Avast a fait part de sa volonté d’acquérir son concurrent néerlandais AVG Technologies en déboursant pas moins de 1,3 milliard de dollars, c’est que la société tchèque voit là une belle occasion d’augmenter considérablement le parc de terminaux fixes et mobiles utilisant ses solutions de sécurité, gratuites ou payantes.

En effet, à l’heure d’aujourd’hui, 230 millions de terminaux sont dotés d’une solution de sécurité éditée par Avast mais la société est peu présente ou du moins trop peu présente sur les marchés émergents.

L’acquisition d’AVG Technologies devrait permettre à l’entreprise basée à Prague d’augmenter son parc de terminaux mobiles de 160 millions d’unités puisque la firme néerlandaise, malgré les récents déboires rencontrés suite à une mise à jour des conditions d’utilisation de ses solutions prévoyant que les données personnelles pouvaient être revendues aux publicitaires, était plutôt bien présente sur le marché.

Avast veut s’imposer dans l’univers de la sécurité des objets connectés

Ses solutions de sécurité informatique ont beau être très connues du grand public, Avast ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et l’achat d’AVG Technologies a clairement vocation à renforcer le positionnement de l’entreprise sur le segment de la sécurité des objets connectés.

Alors que ce marché est promis à un avenir radieux, hors de question pour Avast de rater le bon wagon et le temps semble donc venu pour l’entreprise implantée à Prague de jeter son dévolu sur l’un de ses principaux concurrents.

Pour rappel, Avast avait prévu de passer à l’action dès 2012 sur ce dossier mais les conditions de marché défavorables l’avaient incité à repousser son offre d’achat.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*