Vers davantage d’attaques de destruction massive dans le futur ?

attaques de destruction massive

Quelques semaines après que le faux rançongiciel NotPetya ait causé d’importants dégâts en infectant les ordinateurs de nombreuses entreprises, voilà que Cisco dévoile dans son rapport de sécurité de mi-parcours que les professionnels seront de plus en plus frappés par des attaques de destruction massive.

Cisco annonce le boom des attaques de destruction massive (DeOS)

À l’heure où de nombreuses attaques DDoS ciblent la société aux quatre coins de la planète Cisco met en avant une nouvelle forme de cyberattaques.

Selon le Midyear Security Report de ce spécialiste de l’infrastructure réseau, les attaques de destruction massive devraient se multiplier au cours des prochains mois.

En effet, les cybercriminels ne se contentent plus de vouloir attaquer les entreprises et souhaitent « détruire d’une manière qui empêche les défenseurs de restaurer les systèmes et les données ». Autrement dit, NotPetya, le faux rançongiciel destructeur de données n’était que le premier d’une longue série de malwares visant avant tout à détruire.

D’ailleurs, parce qu’il faut les différencier des formes de cyberattaques déjà existantes, Cisco évoque dans son rapport des attaques DeOS c’est-à-dire des attaques de type « Destruction Of Services ». Reste maintenant à savoir si elles alimenteront si souvent l’actualité comme le prédit Cisco.

Des attaques DDoS toujours plus puissantes et une créativité sans limite

Si les attaques de destruction massive apparaissent comme les cyberattaques de demain, le Midyear Security Report confirme également quelques tendances fortes dans le secteur.

D’abord, les attaques DDoS sont de plus en plus puissantes, la faute au boom des objets connectés qui, pour la plupart, sont mal voire pas du tout sécurisés. Les pirates peuvent alors les utiliser pour créer des botnets capables de lancer des attaques à 1Tbit par seconde. Suffisant assurément pour faire trembler le réseau Internet lui-même, c’est dire !

L’autre grande tendance tient à la créativité des pirates pour conduire des attaques de plus en plus sournoises. Preuve en est, il est désormais fréquent que ce soit les victimes elles-mêmes qui déclenchent la menace. Par ce stratagème, les pirates réduisent considérablement le risque d’être détecté par un système de type solution antivirus.

Une chose est certaine, les entreprises n’ont pas intérêt à freiner leurs efforts en matière de cybersécurité car les hackers continuent de répondre bien présents.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*