Les applications espionnes, Apple veut les bannir !

applications espionnes

Il y a quelques heures, Apple a tenu à rappeler que la confidentialité des utilisateurs revêt une importance majeure. Aussi, la firme américaine a choisi de partir en guerre contre les applications espionnes. Pour débuter, elle a averti les développeurs qu’ils devaient obtenir le consentement des utilisateurs pour enregistrer leurs activités…

Les applications espionnes bientôt interdites sur l’AppStore ?

Alors que des applications malveillantes sont régulièrement découvertes dans le Play Store, l’AppStore échappe souvent aux polémiques.

Il faut dire qu’Apple veille à garantir la sécurité de son catalogue d’apps. D’ailleurs, sa dernière lubie est de bannir une à une les applications espionnes qui peuvent s’y trouver. Eh oui, de nombreuses applications enregistrent l’activité des utilisateurs, et ce à leur insu.

Aussi, le géant américain veut mettre un terme à l’activité des ces applications espionnes et c’est en ce sens qu’il faut prendre le rappel à l’ordre formulé à l’encontre des développeurs et réaffirmant l’obligation d’obtenir un consentement explicite pour « traquer » les utilisateurs.

Dès qu’Apple constate qu’une application surveille l’activité de l’utilisateur sans l’en avertir, son code doit être modifié ou bien un consentement doit être obtenu. Sans cela, le bannissement par Apple est tout proche…

La lutte contre les applications espionnes renforcées par le scandale GlassBox

Si Apple a décidé de sanctionner plus fermement les applications espionnes présentes sur l’AppStore, c’est tout simplement que l’enquête de Techcrunch qui a mis en lumière l’utilisation du logiciel GlassBox fait grand bruit outre-Atlantique.

Embarqué dans une application, GlassBox permet effectivement de suivre pas à pas le cheminement de l’utilisateur et de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne marche pas. Autrement dit, cet outil permet assez aisément d’améliorer une appli sur la base des comportements des utilisateurs.

Mais le pire est ailleurs et tient au fait que le logiciel réalise, à l’insu de l’utilisateur, des captures d’écran, et ce même lorsque des données confidentielles sont affichées à l’écran (identité, mot de passe, coordonnées bancaires, etc…).

Or, si ces captures tombent entre de mauvaises mains, elles peuvent être à l’origine de gros problèmes… Apple compte donc bien empêcher ce type d applications espionnes dans son catalogue.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.