Anubis effectue son retour sur les terminaux Android

Anubis

Déjà éliminé à plusieurs reprises du Google Play Store, le malware Anubis a profité du printemps 2019 pour revenir en force sur les terminaux Android. En effet, les chercheurs en sécurité de Sophos ont découvert une nouvelle version de ce malware conçu pour voler vos coordonnées bancaires.

Le malware Anubis s’offre un come-back

Spécifiquement développé pour évoluer au sein de l’écosystème Android, le malware Anubis effectuerait un retour remarqué ces dernières semaines, si l’on en croit les récentes affirmations des chercheurs en sécurité de l’entreprise Sophos.

Ils ont effectivement mis la main récemment sur une nouvelle version de ce malware et, une fois encore, celui-ci vise à dérober scrupuleusement de l’argent à des utilisateurs d’applications.

Il faut dire qu’on ne compte désormais plus le nombre de fois où Anubis a été remis en circulation après avoir été identifié et supprimé du Google Play Store.

Ces multiples retours ne sont toutefois pas anodins et démontrent que malgré le fait qu’il soit régulièrement identifié, ce malware est très rentable pour ceux qui l’ont développé. Avouons qu’en infectant plusieurs milliers de terminaux, chaque version assure de sympathiques profits à ses créateurs.

Un malware qui s’amuse encore et toujours avec les coordonnées bancaires

Afin d’infecter principalement les terminaux mobiles tournant sous Android, Anubis n’a pas modifié ses habitudes. Autrement dit, il profite d’applications totalement inoffensives pour s’introduire dans vos smartphones et tablettes.

En effet, ces applications contiennent un simple lien mais celui-ci s’active une fois que l’application a été installée sur le terminal et lance le téléchargement d Anubis. Les développeurs ont effectivement pensé à tout pour que le lien embarqué dans les applications ne soit pas détecté pas les dispositifs de sécurité du Google Play.

Dès lors que votre terminal est infecté par le malware, ce dernier se charge de collecter vos coordonnées bancaires dès lors que vous les saisissez ou que vous accédez à votre compte bancaire ou à un compte PayPal. Ils sont ensuite adressés aux hackers qui peuvent ensuite mener des actions pour vous extorquer des fonds.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*